Quelles sont les entreprises préférées des Français ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le zoom éco est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Les Échos publie ce matin le baromètre Posternak qui révèle quelles sont les entreprises préférées des Français.

Quelles sont les entreprises préférées des Français ?

Il s'agit du baromètre Posternak, publié ce matin dans les Échos.

Les entreprises préférées des Français sont celles qui allient deux qualités : emploi et fierté nationale.
Là, on trouve sans surprise Airbus, qui vend ses avions dans le monde entier.
Mais, le numéro un qui affiche, en prime, une touche de modestie avec son accent auvergnat, c'est Michelin, dont l'excellence est mondialement reconnue avec les voitures haut de gamme et la navette spatiale américaine qui était équipée de pneu michelin.
Michelin qui est resté fidèle à Clermont Ferrand où il a toujours son siège mondial et son centre de recherche mondial qui représente 3.300 salariés.

En revanche, le plus beau gadin de l'année, c'est Renault qui est victime de ses moteurs Diesel. Renault chute donc de la 12e à la 23e place.
Et enfin, ce n'est plus Total ou la Société Générale. Il y a pire que la banque ou le pétrole, il y a votre Box Internet qui ne marche pas et qui vous surfacture, avec une Hotline qui ne répond pas. J'ai Nommé : les télécoms. Avec bon dernier, SFR, qui a vu le nombre de plaintes exploser l'an dernier et qui représente désormais à lui seul, plus de la moitié des plaintes du secteur.

Plus Surprenant, il y a des différences selon la sensibilité politique. C'est à dire qu'il y a des entreprises de "droite" et des entreprises de "gauche" ?

Oui,Par exemple, les électeurs de gauche vont préférer le service public comme la Poste qui figure dans le TOP 10 des entreprises préférées à gauche, alors qu'elle n'est que 17e au classement général.
Mais, aussi, les valeurs de solidarité et les coopératives, comme le Crédit Mutuel, qui d'ailleurs fait toute sa communication sur la banque qui appartient à ses clients et non pas à ses actionnaires.
À droite, de façon surprenante, on trouve surclassé Danone qui est mondialement connu mais qui se targue de véhiculer des valeurs éthiques et responsables. C'est donc une droite un peu Bobo.
Et enfin, au Front national, en pointe, on trouve, la grande distribution qui est le symbole de la lutte pour le pouvoir d'achat et les prix bas.

Ça peut faire un peu cliché, mais finalement, ces affinités entrepreneuriales sont assez éclairantes sur la sociologie de l'électorat.