1001 films à voir avant de mourir : le testament du cinéma

  • A
  • A
Le livre du jour est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Chaque soir, Nicolas Carreau nous emmène à la découverte des plus belles nouveautés littéraires.

1001 films à voir avant de mourir chez Omnibus

Un livre et plein de films.

1001 exactement. Pour la réédition chez Omnibus du livre 1001 films à voir avant de mourir. Avec en couverture le Grand Budapest Hotel de Wes Anderson. C’est un peu la filmothèque idéale mondiale. Le 1er film présenté est français, il date de 1902, il s’agit bien sûr du Voyage dans la Lune de Méliès. Ensuite, le Vol du grand rapide de1903. À chaque fois, bien sûr, le film est accompagné d’un texte, souvent, on a même l’affiche originale ou des photos du film, comme cette magnifique scène du Magicien d’Oz de 1939, avec l’épouvantail, l’homme en fer blanc et la jeune Dorothy alias Judy Garland, sur la route de briques jaunes.

Que des films cultes, mais c’est très subjectif comme choix ?

Évidemment. Comme tous ces ouvrages qui compilent les meilleurs livres, les meilleures séries ou les meilleurs disques. Chacun trouvera le film ou le livre qui manque, mais peu importe. C’est surtout l’occasion de se remémorer certains classiques et de se dire qu’il faudrait les revoir ou en découvrir d’autres. Mais enfin, là, vous en avez 1001, ils sont quand même à peu près tous là, il y a de quoi faire. Ben-Hur, regardez, avec Charlton Heston en train de ramer dans sa galère, les yeux plein de rage. On apprend d’ailleurs dans ce livre que Paul Newman refusa le rôle.

Pourquoi ?

Parce qu’il était hors de question pour lui de tourner en tunique. D’ailleurs, pour chaque film, on nous donne une petite anecdote. À la page de l’Empire contre-attaque, l’anecdote concerne Yoda, le maitre Jedi. Pour dessiner la marionnette, son créateur s’est inspiré, parait-il, de lui-même et d’Albert Einstein. On saute d’un film à l’autre, comme ça, sans forcément de lien logique, ils sont rangés par ordre chronologique. Donc juste après Star Wars, par exemple, vous avez le Dernier métro de Truffaut, suivi de Shinning de Kubrick. Tous les styles sont réunis. Science-Fiction, Fantastique, avec La mouche, Drame, thriller. Et même des comédies musicales, avec Singin in the rain. Le seul critère, c’est la qualité du film.

Tous ces films sont donc à retrouver dans 1001 films à voir avant de mourir chez Omnibus.