Euro 2016 : quelles seront les mesures de sécurité ?

  • A
  • A
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Anne Le Gall, Alex Taylor et Alexandre Kara font le point sur l'actualité du jour.

Alexandre Kara, expert politique

Le gouvernement planche déjà sur les mesures de sécurité pour l’Euro 2016.

Par exemple les Fanzone, ces lieux où était prévu la diffusion des matchs en dehors des stades pour les supporters, vont être considérablement limitées voir pour beaucoup interdite car le gouvernement pense que les conditions de sécurité ne pourront pas être garanties.

Vous voulez dire que le gouvernement n’assurera pas la sécurité de ces Fanzones ?
Non, l’État se refuse à se substituer aux opérateurs de sécurité qui doivent théoriquement en assurer la sécurité. Il y aura, bien sûr, des Fanzones maintenues comme à Bordeaux ou Alain Juppé à réussit à trouver un accord avec un service de sécurité privé mais par exemple la Fanzone de Strasbourg a peu de chance de voir le jour car les conditions de sécurité ne semblent pas assurer.

D’autres mesures de sécurité supplémentaire sont-elles déjà prévues ?

Une cellule interministérielle de coordination de la sécurité de l’Euro va être mise en place.
La sécurité aux abords des stades va être renforcée et surtout les écrans géants en extérieur pour retransmettre les matchs seront eux aussi interdits.
Enfin le ministère de l’Intérieur est clair, si pour des raisons de sécurité un match doit être annulé ou reporté, il le sera. Cette éventualité fait l’objet d’une réflexion avec les organisateurs de l’Euro pour savoir comment poursuivre la compétition si ce cas de figure se présentait.

Axel de Tarlé, expert économique

L'UFC-Que-Chosir dénonce l'envolée des tarifs à La Poste pour un service qui se dégrade !

Les prix ont augmenté deux fois plus vite que l'inflation.
Les tarifs de la Poste ont augmenté de 33 % en 10 ans (40% pour les timbres) et les prix de 16 % alors que la qualité ne suit pas.
 
L'association de consommateur UFC que choisir a procédé à des tests en envoyant 303 colis et les résultats sont édifiants :
- 12% des colis sont arrivés en retard (avec parfois 8 jours d'attente).
- Dans 71% des cas, les conseils du guichetier vous orientent vers une offre plus cher.
- L'UFC que Choisir avait déjà dénoncé le fait que les postiers ne sonnaient même plus pour livrer les colis pareils d'ailleurs bien souvent pour les recommandés (on vous laisse un simple un avis de passage dans votre boîte aux lettres)

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, mais le service se dégrade nettement.

Seul Point positif : l'attente au guichet recule.de cinq minutes dans deux cas sur trois. Mais cette "baisse" de l'attente est normale puisqu'il y a de moins de en moins de monde à la poste.

Le volume de courrier qui diminue chaque année pose d'ailleurs des problèmes à La Poste.
UFC Que Choisir se demande si cette dégradation de service n'est pas sciemment organisée pour préparer le terrain à l'abandon du service universel. Par exemple, supprimer la distribution du courrier le samedi pour de faire quelques économies.

Équation pas simple pour la Poste dont l'activité de base, le courrier aura été divisée par deux d'ici 2020. La Poste emploie : 250.000 salariés.

Anne Le Gall, experte innovation

L'innovation du jour c'est l'arrivée des roses bioniques.

Ce sont des roses qui contiennent des circuits imprimés dans lesquels on peut faire circuler de l'électricité.
Tout cela, alors qu'elles continuent leur vie de plante verte dans leur vase car il s'agit bien de végétaux vivants qui ont été cultivés par des chercheurs suédois de l'université de Linköping.

Mais le courant électrique ne les tue pas, ces roses ?

Non, car ces roses ne sont en réalité équipées d'aucun fils électrique. L'astuce c'est qu'on a fait boire à ces roses de l'eau qui contenait un gel conducteur d'électricité.
Cela a permis de créer a l'intérieur même de la plante, un réseau électrique qui suit exactement son système nutritif .

Mais ça sert à quoi des roses bioniques électrifiées ?

Ce système ne permet pas de maitriser l'alchimie de l'amour chez nous les humains mais de maitriser la chimie des plantes .
Avec ce système, on peut convertir les réactions chimiques en signal électrique. Potentiellement (puisque ceci reste encore expérimental), on pourrait dans le futur , fabriquer de l’électricité à partir de la photosynthèse des plantes qui nous entourent.
Peut-être donc que d’ici quelques décennies, ces roses électroniques pourront alimenter nos lampes, nos radio ou recharger nos téléphones.
Ces roses bioniques pourraient également surveiller de très près leur croissance avec par exemple une plante bionique qui servirait de témoin dans un champ de blé pour indiquer a quel date, les épis sont parfaitement matures pour la récolte.