Les effets de la hausse du prix du paquet de cigarette

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

La consommation de tabac va-t-elle enfin baisser en France ? La hausse du prix du paquet de un euro le 1er mars dernier et son augmentation programmé à 10 euros en 2020 ont déjà produit des effets spectaculaires.

Ce mois-ci, les livraisons aux bureaux de tabac ont chuté de 19%, pour mémoire les ventes n’avaient baissé que de 2% en moyenne en 2017. C’est donc une inflexion spectaculaire et tous les professionnels, y compris les buralistes, reconnaissent que cette fois on est peut-être à la veille d’un vrai retournement du marché. Un marché qui avait pour l’instant plutôt résisté aux différentes hausses de prix grâce notamment au report des achats vers les cigarettes de contrebande.

Mais peut-on se baser sur la seule baisse de mars pour dire que le nombre de fumeurs va reculer ?

Oui car outre ce chiffre d’autres indicateurs montrent que la tendance semble profonde. Le premier c’est la forte hausse spectaculaire des produits de substitution au tabac vendus en pharmacie, que ce soient les patchs, les comprimés ou les sprays. En 2017, l’équivalent  de 2,7 millions de mois de traitement ont été dispensés, c’est 600.000 de plus que l’année précédente. Et puis, autre indicateur c’est l’attitude des buralistes eux-mêmes. Leur nouveau président élu en octobre dernier les incite désormais à accélérer leur diversification et il annonce même son intention de devenir partenaire de la journée sans tabac du mois de novembre prochain, c’est dire.