CES 2018 : Icare Technology présente sa bague de paiement connectée

  • A
  • A
A l'heure du numérique est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Grégoire Martinez nous dévoile les dernières nouveautés technologiques.

Payer avec son doigt... C'est l'idée de la startup française Icare Technology. L'équipe, basée en Corse, à Ajaccio, a développé une petite bague de paiement connectée qu'elle présente au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. A première vue, impossible de la distinguer d’une bague normal. Plusieurs modèles seront mêmes disponibles pour convenir à tous les utilisateurs, aussi bien aux femmes qu’aux hommes et pourtant, elle intègre de nombreuses technologies.

Partenariat avec les banques

Pour l'utiliser, la bague doit simplement être portée au doigt. Ensuite, grâce à l'intégration du NFC, une technologie de transfert de données sans contact, celle qui est aussi utilisée sur les cartes bleues sans contact, le transfert d'information peut se faire. Il suffit, avant de commencer à payer, de connecter la bague à son smartphone et de sélectionner le mode de paiement qui lui sera relié. Une fois le choix effectué, tout fonctionne !

Seul problème, la start-up n'annonce pas encore quelles seront les banques compatibles au lancement de la bague. Elle doit en effet négocier avec chacune d'elle pour qu'un utilisateur puisse ensuite mémoriser ses données bancaires sur la bague. Reste cependant un problème... que faire en cas de perte ou de vol de la bague ? Pour éviter que n’importe qui puisse payer n’importe quoi, la bague se désactive dès qu'elle n'est plus portée.

D'autres usages à venir

Mais le paiement ce n’est qu’une première étape. A terme, cette bague connectée pourrait aussi servir à ouvrir la porte de son immeuble, comme on le fait aujourd’hui avec un badge. Autre possibilité : enregistrer sa carte de transport, son pass Navigo par exemple. Des places de concert pourraient même être enregistrées sur l'anneau. Tout ce qui nécessite une authentification en réalité sera possible... y compris la clé de votre voiture !

Une intégration qui serait d’autant plus pratique qu'il n'est pas nécessaire de recharger la bague. Celle-ci consomme en effet très peu d’énergie, mais surtout, elle s’alimente grâce à un capteur solaire miniature qui utilise la lumière du jour pour la faire marcher.

Reste une question, la disponibilité. Icare Technology annonce que sa bague sera commercialisée d’ici quelques mois à partir de 50 euros. Le modèle plus chic, plus travaillé., devrait lui être vendu autour de 200 euros. Et ce n’est pas la start-up qui vendra la bague, mais les banques, les mêmes que celles avec qui Icare aura noué des partenariats pour le paiement...