Les start-up françaises dans les starting-blocks pour le CES

  • A
  • A
A l'heure du numérique est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le grand salon de l'électronique ouvrira ses portes à Las Vegas le 9 janvier. De nombreuses start-up vont faire le déplacement.

Les start-up françaises sont déjà prêtes pour le CES, le Consumer Electronic Show, le grand salon annuel de l’électronique qui a lieu chaque année au mois de janvier à Las Vegas. Cette année il commencera mardi prochain, tous les grands groupes de la tech y seront pour présenter leurs innovations. Il y aura Samsung, Intel ou encore LG, mais il y a aussi de plus en plus de start-up qui font le déplacement. Une partie entière du salon qui leur est réservée.

Les Français, eux, seront très bien représentés. Il y aura plus de 320 jeunes entreprise françaises. Pour vous donner une idée, ce sera la deuxième délégation sur place derrière les Etats-Unis ! Et si les entreprises française sont prêtes une semaine avant, c'est pour deux raisons. D’abord parce que si le salon n’ouvre officiellement ses portes que dans une semaine, il y a de pré-événements dès dimanche avec notamment ce qu’on appelle le CES Unveiled et où beaucoup de start-up font leurs annonces.

Le CES, un pari pour les start-up

Mais surtout, parce que quand est une jeune entreprise le CES c’est un pari, un investissement énorme. Quand on ajoute les billets d’avion, l’hébergement sur place, le stand... la facture grimpe vite : impossible de s’en sortir en dessous des 10.000 euros. Et puis un CES raté, c’est souvent très mauvais signe. Il faut bien comprendre qu’en présentant son innovation à Las Vegas une start-up va chercher la notoriété, à se faire connaître et à marquer les esprits en profitant notamment de la visibilité médiatique de l’événement et du nombre de journalistes présents. Donc si vous arrivez au CES avec un produit pas fini ou mal présenté vous risquez malheureusement de ne jamais y revenir parce que vous n’aurez plus les moyens de le faire.

A l’inverse, si vous arrivez à attirer l’attention c’est le jackpot. Vous aurez aussi plus de chances de convaincre des investisseurs de mettre de l’argent dans votre projet pour vous permettre de le commercialiser rapidement et correctement.

Cette année, ont attend d'ailleurs beaucoup d’annonces autour de la maison connectée et des assistants intelligents - ceux de Google et d’Amazon notamment -, beaucoup de choses concernant la voiture autonome puisque beaucoup de constructeurs font le déplacement et puis enfin des objets connectés qui pourraient notamment devenir des moyens de paiement !