Publicité : la dérision couronnée

  • A
  • A
Publicité : la dérision couronnée
@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

Les publicités Orangina ont remporté le Palmarès Ipsos 2010, devant PMU et Bonduelle.

L’humour est à l’honneur dans le palmarès 2010 des publicités préférées des Français, publié mercredi soir par Ipsos. C’est en effet la série de spots d’Orangina, mettant en scène des animaux parodiant des publicités traditionnelles, voire ringardes, qui l’emporte grâce à 57% d’agréments positifs auprès des quelque 100.000 internautes sondés par l’institut. Les vidéos ont été réalisée par l’agence Fred et Farid.

Derrière Orangina se placent le PMU et ses publicités vantant le lancement de ses paris en ligne. On y voit des jockeys et des chevaux investir d’autres sports, comme le tennis, le football, ou le rugby. Cers spots réalisés par Publicis Conseil ont reçu 33% d’agrément. Enfin, c’est Bonduelle qui truste la 3e place du podium, avec sa publicité pour les haricots en boîte, ans laquelle deux parents vantent le produit, sans jamais être d’accord. Suivent encore des spots à caractère humoristique, tels que Bic, Winamax, ou Leclerc.

"Persiflage" et "dérision"

Cette prédominance de l’humour s’explique par un "retour au plaisir et un désir de déconnexion (…), de relâcher la pression" en ces temps difficiles, estime Marie-Odile Duflo, directrice générale d’Ipsos ASI sur le site de l’institut. Elle relève aussi une tendance au "persiflage, à la dérision. La marque prend grand plaisir à se moquer des idoles et à déboulonner les symboles de l’autorité. Cela lui permet de créer de la connivence avec son public."

Ce palmarès s’inscrit dans un marché publicitaire en nette hausse. Selon l’Institut de recherches et d’études publicitaires (Irep), les chaînes ont empoché 3,44 milliards d’euros grâce aux publicités en 2010, soit une hausse de 11,2%par rapport à 2009.