Michelin jouit toujours de la meilleure réputation du CAC 40

  • A
  • A
Michelin jouit toujours de la meilleure réputation du CAC 40
Cette enquête a été réalisée au premier trimestre 2017 auprès d'un échantillon "grand public". @ ERIC CABANIS / AFP
Partagez sur :

Pour la troisième année consécutive, Michelin est en tête du classement des entreprises du CAC 4O jouissant de la meilleure réputation auprès des Français. 

Le fabricant français de pneumatiques Michelin conserve, pour la troisième année consécutive, la tête d'un classement des entreprises du CAC 40 jouissant de la meilleure réputation auprès des Français, selon un baromètre publié jeudi par les cabinets de conseil Burson-Marsteller et Reputation Institute.

Devant LVMH et Airbus. La société précède dans ce palmarès le groupe aéronautique Airbus, le groupe de matériaux de construction Saint-Gobain, le groupe de luxe LVMH ou encore le groupe agro-alimentaire Danone. En revanche, le groupe de sidérurgie ArcelorMittal ferme de nouveau la marche du classement cette année, derrière le groupe de médias et contenus Vivendi, la banque Société Générale, la banque BNP Paribas et le groupe de restauration collective et de services aux entreprises Sodexo.

Une réputation mesurée sur critères émotionnels. Si le score moyen de réputation des entreprises membres de l'indice phare de la Bourse de Paris reste stable en 2017, elles progressent en revanche sur l'aspect "leadership" (c'est-à-dire à la fois le management de l'entreprise et sa capacité à gagner des parts de marché dans son secteur), mais reculent en ce qui concerne les dimensions sociales et éthiques. Par ailleurs, "la responsabilité sociétale des entreprises (RSE, concept qui intègre les préoccupations sociales, environnementales et économiques de leurs activités, ndlr) est l'un des principaux leviers de la réputation", son poids progressant en 2017 pour représenter 43,2% de la construction globale de la réputation.

Cette enquête a été réalisée au premier trimestre 2017 auprès d'un échantillon "grand public" de 4.150 personnes âgées de 18 ans et plus. "Seules les personnes qui se déclarent "familières" avec une entreprise donnent leur opinion sur cette dernière", écrivent les cabinets de conseil. La réputation est mesurée en fonction de critères émotionnels (confiance, estime, admiration...) puis "expliquée par sept dimensions rationnelles qui mesurent la capacité de l'entreprise à répondre aux attentes de ses publics", ajoutent-ils.