Medef : Roux de Bézieux en tête du vote du conseil exécutif, devant Saubot

  • A
  • A
Medef : Roux de Bézieux en tête du vote du conseil exécutif, devant Saubot
Geoffroy Roux de Bézieux pourrait bien succéder à Pierre Gattaz.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Geoffroy Roux de Bézieux a recueilli le plus de voix lundi au conseil exécutif du Medef pour succéder à Pierre Gattaz, mais ce vote reste simplement consultatif.

Geoffroy Roux de Bézieux, candidat à la présidence du Medef, a recueilli lundi 22 voix au conseil exécutif de la principale organisation patronale française, contre 16 voix à Alexandre Saubot. Patrick Martin a pour sa part recueilli cinq voix et Olivier Klotz une seule, a annoncé à l'issue du vote la secrétaire générale du Medef, Carole Ozenne. Ce vote est toutefois purement consultatif : le successeur de Pierre Gattaz sera élu le 3 juillet par les 556 membres votants de l'Assemblée générale de l'organisation.

A l'issue du vote, Geoffroy Roux de Bézieux a souligné devant des journalistes qu'une "claire majorité" se dégageait, affirmant que c'était le "plus haut score atteint pour un candidat au conseil exécutif". Il a lancé "un appel au rassemblement" à l'adresse de ses concurrents et rappelé que selon lui, le sujet essentiel était "la transformation des entreprises", qu'elle soit "numérique" ou "énergétique".

Pas de ralliement général. Son concurrent Alexandre Saubot a pour sa part affirmé ne pas être déçu "du tout", jugeant que le vote du conseil exécutif n'avait "aucun effet" sur le résultat final de l'élection du 3 juillet. Le patron du groupe industriel Haulotte a indiqué qu'il continuerait à faire campagne, semblant refermer la porte dans l'immédiat à un ralliement à Geoffroy Roux de Bézieux. Patrick Martin, président du Medef Auvergne-Rhône Alpes, a jugé pour sa part que ce score "relativisait les ambitions réellement réformatrices du conseil exécutif" du Medef.  Il a indiqué qu'il allait "faire le point" avec ses soutiens pour voir "quelles conséquences" tirer de ce vote, évoquant la possibilité de "rejoindre" l'un ou l'autre des candidats.