Macron : le compte bancaire payant "ne peut pas être une politique"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Economie, invité d'Europe 1 mardi, estime que le compte payant ne peut concerner que "les entreprises" ou "les personnes avantagées". 

Emmanuel Macron, qui réagissait mardi sur Europe 1 à des questions d'auditeurs, a donné son avis sur les banques qui veulent faire payer le simple fait d'avoir un compte bancaire. Selon une information du Parisien dévoilée lundi, la BNP va demander, à partir de 2016, 2,50 euros par mois, soit 30 euros pour l'année. Une perspective qui ne rencontre pas l'approbation du ministre de l'Economie. 

Un droit. "Le droit au compte, il existe", rappelle Emmanuel Macron. "C'est une obligation des banques, nous y sommes très attachés et nous continuerons à le faire", explique-t-il. "Parce que les taux sont bas", certaines banques ont tendance à "faire payer certains frais", reconnaît cependant le ministre.

Inenvisageable "pour les plus démunis". "Pour les particuliers, les personnes les plus démunies", l'accès gratuit au compte en banque est nécessaire et le ministre veut croire que le projet de la BNP ne concerne que "les entreprises" ou "les clients les plus avantagés". "Pour les clients normaux, ça ne peut être une politique", tranche Emmanuel Macron.