Le pessimisme ramène le pétrole sous les 30 dollars à New York

  • A
  • A
Le pessimisme ramène le pétrole sous les 30 dollars à New York
@ HAIDAR MOHAMMED ALI / AFP
6 partages

Le cours du baril de pétrole est retombé sous le seuil des 30 dollars pour la première fois depuis le 21 janvier.

Le pétrole a encore nettement baissé mardi à New York, dans un marché déprimé par l'absence d'avancée sur le front d'une concertation internationale pour faire baisser la production et la perspective de stocks en hausse aux Etats-Unis. Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars a perdu 1,74 dollar à 29,88 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), retombant en clôture sous le seuil des 30 dollars pour la première fois depuis le 21 janvier.

Excédents d'offre et demande en berne. La semaine dernière, les cours s'étaient repris à la faveur de spéculations sur la possibilité d'un accord entre la Russie et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, dont l'Arabie Saoudite est le chef de file, pour imposer une baisse de la production qui permettrait de réduire les excédents d'offre.

Par ailleurs, le marché guette la publication mercredi des statistiques hebdomadaires du ministère américain de l'Energie (DoE) sur les réserves de brut et de produits pétroliers, ainsi que la production nationale et l'activité des raffineries. Plus généralement, le marché s'inquiète des perspectives de la demande mondiale de pétrole.