Le marché automobile français a progressé de 6,8% en 2015

  • A
  • A
Le marché automobile français a progressé de 6,8% en 2015
@ AFP
Partagez sur :

Il s'agit de sa première véritable hausse depuis quatre ans, selon des chiffres publiés vendredi. 

Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 12,5% en données brutes le mois dernier en France par rapport à décembre 2014, selon des chiffres publiés vendredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Le marché automobile français signe ainsi sa première véritable hausse annuelle depuis quatre ans. 

Mieux que les prévisions. Sur l'ensemble de 2015, le marché automobile français ressort en hausse de 6,8% avec 1.917.232 immatriculations de voitures particulières. Le CCFA tablait depuis l'automne sur une progression de 4 à 5%.

Alors qu'il était resté en 2014 nettement à la traîne du reste de l'Europe, le marché automobile français s'est ressaisi et signe sa plus forte croissance depuis celle de 10% de 2009, dernière année de la prime à la casse qui visait à soutenir le marché dans un contexte de crise. Il s'agit aussi de son premier vrai rebond depuis quatre ans, puisqu'il s'était tout juste stabilisé en 2014 (+0,3%) après avoir baissé sans arrêt de 2010 à 2013.

Le bond de Renault en décembre. Il s'est immatriculé le mois dernier dans l'Hexagone 183.726 voitures particulières neuves. PSA Peugeot Citroën, qui regroupe les marques Peugeot, Citroën et DS, a vu ses immatriculations de voitures neuves augmenter de 7,7% en décembre, en données brutes (+4,2% de janvier à décembre 2015), tandis que celles du groupe Renault, qui comprend la marque Renault et la marque low cost Dacia, ont bondi de 26,7% (+5,2% sur l'année 2015).

Les ventes de Volkswagen toujours en berne.Volkswagen, ébranlé en septembre par l'affaire du trucage des émissions polluantes de ses moteurs diesel, a enregistré quant à lui pour sa marque éponyme une chute de 15,2% de ses immatriculations en décembre par rapport à décembre 2014. Le groupe bavarois BMW a également vu ses immatriculations reculer (-8,8% en décembre sur un an). En revanche, celle du groupe Mercedes (Mercedes, Smart) ont bondi de près de 35%.