Le FMI revoit à la baisse la croissance de la France pour 2016

  • A
  • A
Le FMI revoit à la baisse la croissance de la France pour 2016
@ reuters
Partagez sur :

Lundi, le Fonds monétaire international a abaissé ses prévisions pour 2016 mais aussi pour 2017.

Le Fonds monétaire international (FMI) a révisé à la baisse mardi sa prévision pour la croissance française en 2016 qui est légèrement inférieure à celle espérée par le gouvernement.

De 1,5% à 1,3%. Après avoir gagné 1,1% en 2015, le produit intérieur brut (PIB) français devrait progresser de 1,3% cette année, soit 0,2 point de moins que ce qui était prévu en octobre, selon les nouvelles projections mondiales du FMI. Paris table, lui, sur une croissancelégèrement supérieure de 1,5%. Pour 2017, le FMI se montre également légèrement plus pessimiste pour la France avec une croissance estimée à 1,5%, en recul de 0,1 point par rapport aux prévisions publiées il y a trois mois.

Pour le reste du monde, le FMI n'est guère plus optimiste. Il a abaissé de 0,2 point sa prévision de croissance pour 2016 (3,4%) comme pour 2017 (3,6%) en pointant la situation "périlleuse" de nombreux pays émergents, guettés par le "ralentissement généralisé". "La croissance mondiale pourrait dérailler si les transitions importantes de l'économie mondiale ne sont pas bien gérées", prévient-il dans ses nouvelles projections trimestrielles.

Chine et pétrole. Le FMI a pointé du doigt le ralentissement chinois qui a entraîné "l'atonie de la demande", notamment dans le secteur des matières premières. Les prix du pétrole sont ainsi tombés sous la barre des 30 dollars le baril, du jamais vu depuis 13 ans.