Le braquage de Kim Kardashian pris très au sérieux par le secteur touristique

  • A
  • A
Le braquage de Kim Kardashian pris très au sérieux par le secteur touristique
Kim Kardashian lors d'un précédent passage à Paris.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Le vol dont a été victime la starlette américaine risque de dégrader un peu plus l’image du pays, déjà écornée par les attentats et les conflits sociaux.

INTERVIEW

La planète people est en émoi. La star de téléréalité Kim Kardashian a été braquée dans la nuit de dimanche à lundi dans sa résidence de luxe, les malfaiteurs étant repartis avec des bijoux dont la valeur est estimée à neuf millions d’euros. Mais ce qui pourrait ne passionner que les chaînes de télévision les plus frivoles est pris très au sérieux par les professionnels du tourisme en France : un tel vol risque en effet d’écorner un peu plus l’image de Paris. Interrogé par Europe 1, Didier Arino, directeur général du cabinet Protourisme, détaille pourquoi ce vol n’est pas anecdotique.

Ce braquage inquiète-t-il les professionnels du tourisme ? "Ce qu’il y a de dramatique, c’est que cela montre une nouvelle fois que Paris est une ville peu sûre pour les clientèles étrangères. Imaginez-vous que cette histoire va tourner sur tous les réseaux sociaux, sur toutes les chaînes du monde entier avec une résonance tout à fait considérable et des publics qui se diront : ‘si une star censée être protégée peut être dévalisée au cœur de la capitale…‘ Imaginez  ce que cela peut être pour le touriste lambda.

C’est très ennuyeux auprès d’une clientèle américaine. Les Américains, c’est 3,6 millions d’arrivées touristiques, une clientèle à fort pouvoir d’achat, qui dépense dans les hébergements les plus qualitatifs. C’est aussi très négatif car on sait l’importance des médias américains, diffusés dans le monde entier. Donc, au-delà des clientèles américaines, l'affaire Kardashian aura une incidence sur les clientèles asiatiques et certaines clientèles européennes."

Ce n’est pas la première fois que l’image touristique de Paris est écornée ? "Cet incident vient s’ajouter à de multiples autres problèmes : des touristes chinois et japonais dévalisés, des multiples blocages, manifestations, violences au cœur de Paris, un hôpital attaqué par des manifestants (l'hôpital Necker-Enfants malades, dans dont la façade a été vandalisée mi-juin, ndlr). Sans oublier le précédent incident people, avec Courtney Love bloquée dans un VTC et attaquée par des taxis. Donc, véritablement, cet incident vient s’ajouter à de multiples autres incidents et la France se paie le luxe d’une mauvaise série, d’une contre-publicité. C’est bien la peine ensuite de faire des campagnes de promotion à l’étranger qui sont balayées en terme d’impact par cette image négative de la destination France".

Quelle est la situation actuelle du tourisme en France ? "C’est dramatique en cette année 2016 où nous avons perdu près de 14% des clientèles long courrier, 7% de la totalité des clientèles touristiques. Une perte de 3 milliards d’euros du chiffre d’affaires du tourisme hexagonal, une baisse de 30% du chiffre d’affaires de l’hôtellerie parisienne au mois d’août. Donc on voit que cet incident est vraiment une très mauvaise nouvelle alors que le tourisme hexagonal subit déjà une crise majeure".