Laurent Spanghero : "mon nom est déshonoré"

  • A
  • A
Laurent Spanghero : "mon nom est déshonoré"
@ MaxPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le fondateur de l'entreprise de viande revient sur le scandale de la viande de cheval.

"Mon nom est déshonoré". Laurent Spanghero, fondateur de la société qui éponyme et qu'il avait revendue il y a quatre ans, est désespéré. Vendredi matin, sur l'antenne d'Europe 1, il a raconté la tristesse de voir son nom sali par cette affaire, dans laquelle il a pourtant été dédouané. "Ma première pensée va vers les 360 salariés de l'entreprise, j'en ai vu naître certains. Ma seconde pensée va vers nos enfants et petits-enfants qui portent notre nom. Nous leur avons toujours inculqué des valeurs de courage et de loyauté. Nous sommes aujourd'hui plongés dans le déshonneur."

>> A LIRE AUSSI : Viande de cheval : qui est Spanghero

Pour Laurent Spanghero, une seule personne est responsable des manipulations qui touchent aujourd'hui l'entreprise : "Le patron, point." Pour autant, il se demande s'il essayera de récupérer son nom. "Je ne sais pas s'il est récupérable. Il est tellement déshonoré, je ne sais pas comment le réhabiliter."

>> A LIRE AUSSI : Le PDG de Spanghero se dit "victime"