La SNCF met le paquet sur les billets de dernière minute

  • A
  • A
La SNCF met le paquet sur les billets de dernière minute
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

TRANSPORT - La compagnie ferroviaire pérennise son offre TGV Pop et va proposer des prix réduits pour les réservations tardives.

Compagnies aériennes low cost, nouveaux réseaux de bus, covoiturage, sans oublier l’ouverture prochaine du rail à la concurrence : confrontée à une concurrence grandissante, la SNCF cherche des solutionq pour fidéliser sa clientèle, en particulier les plus jeunes. La compagnie ferroviaire pense avoir trouvé la réponse, dévoilée lundi : son offre TGV Pop va être pérennisée tandis que des billets à prix réduits seront réservés pour les achats de dernière minute.

Revoilà l’offre TGV Pop. Expérimentée l’été dernier, cette formule va être relancée le 1er juillet et sera maintenue toute l’année. Son principe ? Des billets commercialisés entre 10 et 50 euros vers une centaine de destinations, mais à une certaine condition : la SNCF organise d’abord une pré-réservation et n’affrète un train que si les voyageurs intéressés sont assez nombreux. Dans le cas contraire, le train sera tout simplement annulé.

"Après une inscription sur la plateforme TGVPOP.COM, les voyageurs votent pour le jour de départ et la destination souhaités, puis partagent les informations sur leurs réseaux sociaux afin de collecter le maximum de voix. Les candidats au départ peuvent voir l'évolution des tendances sur la plateforme. Si le niveau ‘go’ est atteint, l’ouverture des ventes, sur www.voyages-sncf.com et les agences de voyages en ligne, se fait trois jours avant le départ. Un mail d’information est alors adressé la veille avec l’horaire de départ précisé", précise la SNCF.

Avec un tel principe, la SNCF ne s’adresse qu’aux voyageurs n’ayant aucun impératif et assez de temps libre pour gérer l’imprévu. En clair, les jeunes, les étudiants et les retraités, c’est-à-dire la clientèle la plus sensible aux nouvelles offres de transports concurrentes.

Et des billets de dernière minute moins chers. Outre la montée en puissance de l’offre TGV Pop, la SNCF opère une mini-révolution à destination des voyageurs qui achètent leurs billets au dernier moment. Aujourd’hui, le principe est clair : plus on réserve à l’avance, plus le tarif proposé est bas. Demain, un stock de billets à tarifs réduits sera réservé pour ces voyageurs de dernière minute. Dernier détail qui a son importance : seuls les trains circulant en dehors des heures de pointe sont concernés.

Ces billets, baptisés places Pop, fonctionneront sur le même principe que les TGV Pop mais dans des trains normaux : les voyageurs intéressés devront s’inscrire sur Voyages SNCF et s’ils sont assez nombreux, la SNCF commercialisera ces billets Pop trois jours avant le départ. Les personnes inscrites seront prioritaires, mais les titulaires d’une carte Jeune pourront directement accéder à ces billets sans pré-incription.

L’offre tarifaire de la SNCF s’épaissit un peu plus. Inconvénient de cette nouvelle offre baptisée Pop, la SNCF rend encore un peu plus illisible son offre commerciale. Pour rappel, la SNCF propose déjà une offre classique, des billets Prem’s, des IDTGV, des Ouigo avec, à chaque fois, des conditions de voyage et de ventes particulières. "On est en train de tester beaucoup de choses, on va faire du tri, on va rationaliser les offres l'année prochaine, à partir de janvier", promettait pourtant l’été dernier la directrice de Voyages SNCF."