Impôts : Bercy impose petit à petit la déclaration des revenus en ligne

  • A
  • A
Impôts : Bercy impose petit à petit la déclaration des revenus en ligne
La fin de la déclaration papier approche !@ AFP
Partagez sur :

Le ministère des Finances oblige dès cette année les plus riches des contribuables à déclarer leurs revenus en ligne.

Dès mercredi, les contribuables pourront déclarer leurs revenus sur Internet. le ministère des Finances se fait de plus en plus insistant quant à la déclaration en ligne. D'une simple possibilité, elle devient obligatoire en 2016 pour ceux qui ont perçu plus de 40.000 euros de revenus en 2014. Ils représentent environ 15% des contribuables.

Tous concernés en 2019. Les hauts revenus sont donc les premiers à ouvrir le bal. Mais Bercy ne compte pas s'arrêter là. L'administration va opérer par paliers, en ciblant des revenus à chaque fois un peu moins élevés pour arriver en 2019 à imposer la mesure à l'ensemble des contribuables. Aujourd'hui, seuls 4 français sur 10 ont laissé de côté le papier.

Avantages. Cette réforme est censée, selon Bercy, préparer les Français au prélèvement à la source. Autre argument en faveur de la télédéclaration : les économies ! Les frais de timbre sont estimées à 70 millions d'euros par an. Mais tous les contribuables dont on "force la main" ne sont pas ravis. C'est la cas d'Evelyne, 65 ans. "Cela fait partie du progrès. Mais des gens de notre génération utilisent moins Internet. Pour les impôts, j'aurais peur de faire des bêtises", confie l’intéressée, qui envisage même "d'aller jusqu'à la pénalité des 15 euros" qui s'appliquera seulement d'ici deux à trois ans aux réfractaires. Ceux qui ne peuvent vraiment pas s'y faire ou qui ne disposent pas de connexion Internet pourront bénéficier d'une dispense dans l'immédiat.