Réforme des retraites chapeau chez PSA : les économies versées aux salariés

  • A
  • A
Réforme des retraites chapeau chez PSA : les économies versées aux salariés
Carlos Tavares, le président du directoire du groupe.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

THIS IS THE END - Le groupe automobile a décidé de supprimer les énormes retraites chapeau de ses patrons.

Les retraites chapeaux chez PSA Peugeot Citroën ne seront plus ce qu'elles étaient. Deux ans après une polémique au sujet de le montant de la retraite de son ancien patron Philippe Varin, le groupe a annoncé mercredi une réforme de ce dispositif pour ses dirigeants, escomptant une économie de 34 millions d'euros dès l'exercice 2015, qui sera reversée aux salariés.

Un nouveau système de retraite. Des syndicats ont salué cette décision qu'ils réclamaient pour certains de longue date. "Sur proposition du président du directoire [Carlos Tavares], le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën a validé le principe de mettre fin au régime de retraite supplémentaire à prestations définies dont bénéficiaient les dirigeants mandataires sociaux et les membres du comité exécutif du groupe", a détaillé le groupe automobile. Avant de poursuivre : "un nouveau système de retraite à cotisations définies est mis en place ; ainsi l'entreprise ne garantira plus un certain niveau de retraite, mais versera un montant annuel directement lié aux résultats du groupe et à sa performance".

Les économies partagées entre les employés. "Le directoire a décidé de redistribuer à l'ensemble des salariés les économies" réalisées via la réforme des retraites chapeau et cette redistribution s'effectuera "en complément des dispositifs actuels de rémunération et d'association aux résultats du groupe", a encore précisé PSA Peugeot Citroën. Après avoir frôlé la faillite en 2014, PSA a annoncé fin juillet avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre 2015 avec un résultat net de 571 millions d'euros.