Le train Eurostar débarque à Lyon, Avignon et à Marseille

  • A
  • A
Le train Eurostar débarque à Lyon, Avignon et à Marseille
@ AFP
Partagez sur :

Une liaison directe permanente, lancée vendredi par la compagnie ferroviaire, reliera la capitale britannique aux trois villes françaises.

Relier Londres en train depuis Lyon, Avignon et Marseille, c'est désormais possible. Eurostar lance vendredi une liaison directe permanente qui reliera la capitale britannique aux trois villes françaises. La compagnie ferroviaire, qui dessert déjà Paris, Bruxelles ou encore Genève, espère concurrencer les lignes aériennes avec ces nouvelles destinations.

A 5h de Lyon, 6h30 de Marseille. Pour rejoindre la capitale britannique, il faudra compter 4h41 depuis la gare de Lyon Part-Dieu, 5h49 depuis la gare d'Avignon TGV et 6h27 depuis la gare de Marseille Saint-Charles. Il faudra aussi compter une heure d'arrêt à Lille pour les formalités de douane entre les deux pays. Ce temps de trajet est toutefois nettement plus long qu'en avion, puisqu'il faut actuellement 1h30 pour rejoindre Londres depuis les aéroports de Lyon et de Marseille.

A partir de 111 euros aller-retour. Les réservations sont ouvertes depuis le 11 décembre, et les billets aller-retour sont mis en vente à partir de 111 euros au départ de Lyon et 123 euros au départ d'Avignon et Marseille. La Parisien précise qu'Eurostar mettra en vente trois classes de billets, avec un équipement wi-fi ainsi que la restauration à bord.

Cinq allers-retours par semaine en été. La compagnie ferroviaire annonce jusqu'à cinq allers-retours hebdomadaires en été, et trois pour le reste de l'année. Cependant, comme l'évoque Le Parisien, les plages horaires seront pour l'instant assez réduites. En effet, les voyageurs n'auront pas le choix : le train à l'aller arrivera à 22h12 à Londres. Celui du retour, lui, prendra le départ de la gare de Saint-Pacras, dans le centre-ville de la capitale britannique, à 7h15. Eurostar se dit toutefois prête à améliorer ces horaires dans le futur. Plus de 45.000 voyageurs, essentiellement britanniques, ont d'ores et déjà réservé leur billet.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi le Royaume-Uni vend-il ses partenaires ses parts dans Eurostar ?