Areva : les "premiers résultats" des tests sur l'usine du Creusot "sont bons"

  • A
  • A
Areva : les "premiers résultats" des tests sur l'usine du Creusot "sont bons"
Ségolène Royal.@ MOLLY RILEY / AFP
Partagez sur :

Des anomalies avaient été détectées dans le suivi du processus de fabrication des composants nucléaires sur le site d'Areva, au Creusot.

Les premiers résultats des tests menés par Areva sur son usine du Creusot, en Saône-et-Loire, sont "bons", car ils montrent que les anomalies détectées dans le suivi du processus de fabrication ne concernent pas les pièces elles-mêmes, a annoncé mercredi la ministre de l'Environnement Ségolène Royal.

"Les pièces sont conformes". "Je puis vous dire, sans anticiper, puisque j'ai fait le point ce matin avant de venir vous voir, que les premiers résultats sont bons : c'est-à-dire les pièces sont conformes, ce sont les documents qui ont été mal faits", a déclaré la ministre sur RTL. "J'attends la suite des contrôles avant de constater les faits", a-t-elle toutefois ajouté, précisant que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) publierait les résultats complets des tests "dans 15 jours".

Des "anomalies" dans le suivi. Areva a annoncé vendredi que des "anomalies" avaient été détectées dans le suivi des fabrications d'équipements au sein de son usine du Creusot, où a notamment été fabriquée la cuve de l'EPR de Flamanville dont l'acier présente un défaut de composition.

Des résultats avant "fin mai". L'ASN a alors demandé au groupe "de lui transmettre au plus tôt la liste des pièces concernées et son analyse des conséquences sur la sûreté des installations en lien avec les exploitants concernés". Areva avait estimé que les résultats complets de l'audit seraient disponibles "d'ici fin mai".