Avec "Généalogie de l'insulte", Ollivier Pourriol retrace l'histoire de l'équipe de France de football

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'écrivain et philosophe était dans Europe matin mardi, pour présenter son nouveau livre : "Généalogie de l'insulte".

INTERVIEW

Ollivier Pourriol n'est pas seulement écrivain, c'est aussi un grand amateur de football. Déjà en 2010, il avait publié Éloge du mauvais geste, qui revenait, notamment, sur la main de Maradona lors de la Coupe du monde 1986. Retour au ballon rond avec un nouvel ouvrage, Généalogie de l'insulte, qui part du coup de boule de Zidane à Materazzi en 2006 pour livre une drôle d'histoire de l'équipe de France.

"Ce geste a dépassé l'enjeu sportif". Le philosophe, lui-même, le concède : "il y a quelque chose qui s'est éteint en moi, au moment où Zidane a donné ce coup de boule en 2006". Comme un interrupteur que l'on aurait enclenché, Ollivier Pourriol s'est désintéressé, pendant un temps, du football. "Ce geste a dépassé l'enjeu sportif et a annulé l'intérêt du match", explique l'écrivain.

"La mauvaise réciprocité". Dans son livre, il prend ce point de départ pour raconter les Bleus, de l'insulte d'Anelka à Domenech en 2010, puis de la grève des joueurs quelques jours plus tard, jusqu'à l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena qui débouchera sur l'exclusion de Karim Benzema de l'équipe de France. "C'est le principe de la mauvaise réciprocité : si vous me tendez la main et que je ne vous la serre pas. La prochaine fois que l'on se croise, vous me rendrez mon insulte avec un intérêt", souligne Ollivier Pourriol. Les Bleus, en pleine crise mimétique donc, depuis 2006. Un mauvais cycle qui pourrait trouver sa fin avec un triomphe lors de la Coupe du monde 2018 ?