Mélanie Laurent : "On s'est aimé tout de suite" avec Jean Dujardin

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Actrice et réalisatrice, Mélanie Laurent a confié qu'elle avait attendu quinze ans pour obtenir un rôle qui l'enthousiasmait à ce point dans une comédie, notamment grâce à son partenaire.

INTERVIEW

Elle partage l'affiche avec Jean Dujardin dans Le retour du héros. L'actrice Mélanie Laurent était l'invitée de l'émission Un dimanche de cinéma pour évoquer le premier rôle comique de sa carrière, après avoir tourné entre autres avec Audiard et Tarantino et avoir réalisé ses propres films.

Un énorme mensonge. Dans ce long-métrage qui se déroule au début du XVIIIe siècle, le capitaine Neville (Jean Dujardin) est appelé pour la campagne d'Autriche, juste après s'être déclaré à celle qui doit devenir sa future femme. Il promet d'écrire, mais n'en fait rien. C'est alors que la sœur de la fiancée, incarnée par Mélanie Laurent, va écrire à sa place et faire passer l'ex-fiancé pour un héros. Le jour où il revient, alors que la dernière lettre faisait état d'une situation désespérée, l'homme est en fait devenu un vagabond alcoolique. Et tout se complique. "Quand il revient, il y a un mélange : à la fois la déception de voir cet homme qui ne ressemble absolument pas au héros que j'ai créé et en même temps, je n'ai pas du tout envie qu'on vienne me déranger parce que mon plan a très bien marché", explique la comédienne. Qui plus est, "ma sœur s'est remariée. Et là, il va refoutre le bazar et ce n'était pas ce que j'avais prévu", décrit-elle encore.

"Un duo avec un grand acteur". L'actrice a accepté le rôle avec empressement : "Je crois que j'ai rêvé de ce rôle depuis toujours. Je l'ai attendu depuis au moins quinze ans. Un aussi beau rôle de comédie, on ne me l'avait jamais proposé. Je n'avais jamais reçu de scénario avec un duo à jouer avec un grand acteur, aussi bien écrit, avec un grand rôle de femme forte, qui a autant de défauts et de qualités que lui. C'était merveilleux, un cadeau."

Ce film d'époque, en costumes, parle de thèmes universels : le mensonge, l'argent, la place dans la société, et "de comment on peut briller sur des mensonges, ce besoin d'exister très fort, la complexité d'être amoureux. Il y a beaucoup de sujets", complète la comédienne qui ne trouve pas d'éloge trop fort pour Jean Dujardin : "C'était le meilleur partenaire que je puisse trouver. C'est un homme brillant, très intelligent, un merveilleux être humain qui m'a offert sa main. Il m'a complètement guidé. On s'est beaucoup amusé. On s'est aimé tout de suite", dit-elle, élogieuse.

Un seul bémol, tout de même : la comédie est plus épuisante que le drame. "J'ai une scène d'hystérie, puis je pleure, puis je ris. On rentre le soir, on est lessivé. Mais c'est très addictif", raconte la comédienne, qui voudrait bien réitérer l'expérience. "Mais avec Jean".

Découvrez la bande-annonce du film :