Les insectes dans l’art, ça existe !

  • A
  • A
Les insectes dans l’art, ça existe !
@ MAXPPP
Partagez sur :

BZZZZZZ - Certains artistes utilisent les insectes comme matière première. Étonnant. 

Des scarabées, des mouches ou encore des fourmis utilisés pour créer des bijoux, des tableaux ou des installations d'art contemporain, le procédé est surprenant. Et pourtant, ça existe : l’artiste français Hubert Duprat crée ses bijoux avec des larves de Phryganes, sorte de mites, la Britannique Tessa Farmer fait des insectes les stars de ses mises en scène effrayantes et l’Américain John Knuth fait faire de très beaux tableaux…à des mouches. Autant de petits plaisirs à découvrir sur le web. 

• Les insectes, minuscules fées machiavéliques de Tessa Farmer

Pour regarder son travail, il faut souvent une loupe. Tessa réalise des installations qui ressemblent à de petits spectacles entre insectes, des fourmis et des mouches, censés raviver légendes et fées. Elle réalise de minuscules personnages humanoïdes et leur met des ailes pour leur donner des allures de lutins maléfiques. Le résultat est plutôt…cauchemardesque.





Amon Tobin & Tessa Farmer - Control Over Nature - NYC from MOX on Vimeo.

• Les mouches peintres de John Knuth

Certains d’artistes utilisent des assistants insectes, mais ils ne sont certainement pas beaucoup à en utiliser autant que John Knuth. Cet Américain élève plus de 250.000 mouches. Ce sont elles qui ont réalisé, sous son contrôle, des peintures abstraites. A partir d’une solution de peinture et de sucre, que les mouches avalent et recrachent, selon leur processus de digestion naturel. Ce dépôt répété crée comme des taches de peintures, parfois très régulières. Et les toiles, une fois terminées, ressemblent à des tableaux impressionnistes. Au point que John Knuth expose aujourd'hui ses œuvres au MOCA, le Musée d'art moderne de Los Angeles.

• Les insectes joailliers d’Hubert Duprat

Hubert Duprat a eu une idée de génie dans les années 80. Les trichoptères sont des insectes très communs, qu’on trouve dans toutes les rivières de la planète et qui ont la particularité de fabriquer un tube de protection à partir de matériaux de leur milieu, des feuilles, de morceaux de bois ou des cailloux. Dans son laboratoire, il décide de ne leur donner que de l’or, des perles ou des pierres précieuses. Résultat : de petits tubes, véritables pièces uniques.

Une autre tendance, le bijou-vivant. Au Mexique, ils font fureur. Des scarabées vivants sertis de diamants, c’est la broche confectionnée par un excentrique. Les insectes sont aussi attachés à une petite chaînette et se promènent sur votre épaule…



un bijou vivantpar jacq35
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INSOLITE - Un one man show tout en chinois, sans parler chinois !
 

OKAYYY - Les Visiteurs 3 : ça y est, le scénario est bouclé

POLÉMIQUE - A Avignon, peur sur le festival

EXPO - Metz : les photos de paparazzis exposées