Le fils de Michael Douglas sort de prison après sept ans

  • A
  • A
Le fils de Michael Douglas sort de prison après sept ans
Michael Douglas pour la sortie de "Hanté par ses ex" en 2009, avec son fils Cameron.@ GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

Cameron Douglas, 37 ans, a purgé sa peine pour possession et vente de drogue. Il sort de prison avec plus d'un an de remise de peine.

Cameron Douglas, le fils de l'acteur Michael Douglas (Wall Street, Basic Instinct, etc.) et petit-fils du non moins célèbre Kirk Douglas (Spartacus, Les Sentiers de la gloire, etc.) est sorti de prison après avoir effectué sept années de détention. Une première fois condamné à cinq ans d'emprisonnement pour possession et vente de méthamphétamines, Cameron Douglas avait écopé d'une prolongation de peine pour trafic au sein de la prison. Sa sortie initialement programmée en 2018 a finalement été avancée.

Un acteur mais pas une star. Le vilain petit canard du clan Douglas avait jusqu'ici une carrière d'acteur assez médiocre. Commençant comme figurant à 19 ans dans une comédie de Jackie Chan (Mister Cool), il avait depuis enchaîné les rôles dans les comédies de série B.

Une famille atypique. Le clan Douglas était réuni en 2003 dans le film Une si belle famille, qui racontait justement les déboires des trois générations. Cameron donnait la répartie à son père, à sa grand-mère et à son grand-père dans une comédie étrangement proche de la réalité. Son oncle, Eric Douglas, n'a pas participé au film bien qu'il soit mort un an après sa sortie. Cameron a calqué son comportement sur celui de son oncle, plus connu pour ses addictions que pour son talent d'acteur.

Mon fils, ma bataille. Michael Douglas, d'abord consterné par le comportement de son fils, a ensuite pris pour cible l'institution pénitentiaire. En recevant son "Emmy Award" pour son rôle dans Liberace en 2013, Michael Douglas avait déclaré : "Au début, j'étais déçu par mon fils, puis j'en suis arrivé au point où j'ai été déçu par le système." Les conditions d'enfermement l'ont en effet horrifié, ce qui lui a permis d'entrer en empathie avec son fils puis de renouer avec lui.