Kiev dénonce l'appel "inacceptable" de l'Eurovision à admettre la chanteuse russe

  • A
  • A
Kiev dénonce l'appel "inacceptable" de l'Eurovision à admettre la chanteuse russe
La candidate russe, Ioulia Samoïlova, est interdite d'entrée sur le territoire ukrainien pour trois ans.@ @ Capture d'écran
Partagez sur :

L'Eurovision a menacé d'exclure l'Ukraine de futures compétitions si elle persistait à ne pas laisser entrer la candidate russe sur son territoire pour l'édition 2017.

Les autorités ukrainiennes ont dénoncé samedi l'appel "inacceptable" de l'Eurovision à laisser entrer la candidate russe sur le territoire de l'Ukraine, pays organisateur de l'édition 2017 du concours de chanson.

"C'est inacceptable et sans précédent de demander à l'Ukraine de prendre une telle décision extraordinaire pour faire plaisir à la Russie", a déclaré un vice-Premier ministre ukrainien, Viatcheslav Kyrylenko, dans un communiqué diffusé samedi par son service de presse.

L'Eurovision a menacé d'exclure l'Ukraine de futures compétitions si elle persistait à ne pas laisser entrer la candidate russe sur son territoire pour l'édition 2017 du concours dont la finale est prévue le 13 mai, selon une lettre dévoilée vendredi par des médias européens. Dans sa lettre datée du 23 mars, adressée au Premier ministre ukrainien Volodymyr Groïsman et dévoilée vendredi sur les sites internet de la Deutsche Welle et du média ukrainien Kiev Vlast, la secrétaire générale de l'Union européenne de radiotélévision (Eurovision ou UER), Ingrid Deltenre, demande à M. Groïsman "d'intervenir et de (s')assurer que l'artiste russe pourra entrer en Ukraine en mai et participer" au concours.

Les services secrets ukrainiens (SBU) ont interdit le 22 mars pour trois ans à la candidate russe Ioulia Samoïlova d'accéder au territoire ukrainien, lui reprochant d'avoir donné un concert en Crimée en juin 2015, un peu plus d'un an après l'annexion de cette péninsule ukrainienne par la Russie.

>> Suivez la finale de l'Eurovision samedi 13 mai en direct de Kiev