Disney bat son record de recettes au box-office mondial... et l'année n'est pas finie

  • A
  • A
Disney bat son record de recettes au box-office mondial... et l'année n'est pas finie
De "Zootopia" à "Captain America", Disney a vécu une belle année au box-office.@ Disney
Partagez sur :

Le studio aux grandes oreilles a engrangé 5,85 milliards de dollars depuis le début de l'année. Il peut viser le record absolu de 6,89 milliards détenu par Universal.

Disney va bien, merci pour lui. Le studio de Mickey vient de battre son record de recettes annuelles au cinéma. En 2016, et alors que l'année n'est même pas terminée, Disney a engrangé 5,85 milliards de dollars (5,27 milliards d'euros). Il bat ainsi son précédent record qui datait de 2015 et s'élevait à 5,84 milliards de dollars.

Quatre énormes succès. Disney a bâti ce record grâce à quatre films qui se classent tout simplement aux quatre premières places du Top 10 du box-office mondial de l'année. Captain America : Civil War domine pour l'instant le classement avec 1,1 milliards de billets verts accumulés, preuve que le rachat de Marvel porte toujours ses fruits. Il devance deux dessins animés tout juste milliardaires : Zootopie et Le Monde de Dory. Enfin, au pied du podium, on retrouve le remake en live action du Livre de la Jungle, pari réussi pour Disney puisqu'il a amassé 966 millions de dollars.

Encore deux gros films. Il y a fort à parier que le record de Disney va encore gonfler substantiellement dans les deux mois qui restent. D'abord car Doctor Strange a déjà rapporté près de 150 millions de dollars en une semaine et peut espérer accrocher le Top 10 de l'année. Et le studio californien a encore deux atouts majeurs dans sa manche : son nouveau dessin animé exotique Vaiana, la légende du bout du monde (sortie le 30 novembre) et Rogue One : A Star Wars Story (14 décembre), spin-off de la saga intergalactique, devraient faire le plein pendant les fêtes de fin d'année. Disney peut donc raisonnablement espérer battre le record absolu de recettes pour un studio, détenu par Universal depuis 2015 avec 6,89 milliards de dollars engrangés en une année.