Cinéma : ce "Silence" qu'il faut voir

  • A
  • A
Cinéma : ce "Silence" qu'il faut voir
@ Montage Europe 1
Partagez sur :

Martin Scorsese signe un film sur la religion à voir et à montrer, en salles mercredi. "American Honey" peut être une autre solution, moins "Seuls"...

"Un long métrage à voir et à montrer". Voilà comment notre expert ciné qualifie Silence, le dernier film de Martin Scorsese. Le coup de coeur s'est révélé moins évident pour "American Honey" et la déception plus importante pour "Seuls". 

Silence

De Martin Scorsese, avec Andrew Garfield, Adam Driver, Liam Neeson. Durée : 2h41

NOTATION_4_Cinema_E1

Notre avis : Martin Scorsese a décidé de s'attaquer à un sujet pour le moins lourd : l'évangélisation portugaise dans le Japon du XVIIe siècle. Précisons également que le film dure 2h41. Vous aurez compris qu'il s'agit d'une oeuvre au premier abord difficile d'accès, et pourtant... Ce "Silence", quoi qu'un peu long, livre une vraie réflexion sur la religion, sur le prosélytisme, sur ces hommes prêts à sacrifier leur vie pour porter la bonne parole. Evidemment, il entre en résonance avec notre actualité. Nous verrons si le film engendre autant de réactions que lors de la sortie de "La Dernière Tentation du christ", déjà de Scorsese, mais c'est en tous cas un long métrage à voir, et à montrer.

Le synopsis : XVIIe siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver leur mentor, le père Ferreira, disparu alors qu’il tentait de répandre les enseignements du catholicisme. Au terme d’un dangereux voyage, ils découvrent un pays où le christianisme est décrété illégal et ses fidèles persécutés. Ils devront mener dans la clandestinité cette quête périlleuse qui confrontera leur foi aux pires épreuves.

La bande-annonce : 

 

American Honey

De Andrea Arnold, avec Sasha Lane, Shia LaBeouf, Riley Keough. Durée : 2h43

NOTATION_3_Cinema_E1

Notre avis : Ce road trip d'une bande de jeunes vendeurs ambulants dans l'Amérique profonde n'avait pas beaucoup convaincu la presse lors du dernier festival de Cannes. Il y a avait pourtant reçu le prix du jury. Et pour cause. Car c'est une oeuvre certes un peu répétitive et difficile d'accès, mais qui montre la réalité d'une jeunesse perdue, droguée, sans réel but, qui cherche elle aussi à se construire son rêve américain (en l'occurence vendre des magasines quelques dollars...). Le film est un peu long, mais si on se laisse porter et que l'on monte à bord de leur bus, on passe un vrai bon moment, avec certains plans aux lumières somptueuses. A découvrir.

Le synopsis : Star, 17 ans, croise le chemin de Jake et sa bande. Sillonant le midwest à bord d’un van, ils vivent de vente en porte à porte. En rupture totale avec sa famille, elle s’embarque dans l’aventure. Ce roadtrip, ponctué de rencontres, fêtes et arnaques lui apporte ce qu’elle cherche depuis toujours: la liberté ! Jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse de Jake, aussi charismatique que dangereux….

La bande-annonce : 

 

Seuls

De David Moreau, avec Sofia Lesaffre, Stéphane Bak, Jean-Stan du Pac. Durée 1h30

NOTATION_2_Cinema_E1

Notre avis : Au départ, Seuls est une série de BD qui a connu un grand succès chez les jeunes adolescents, vendue à plus d'1,5 millions d'exemplaires. Le pitch est intéressant puisqu'il s'agit d'une bande d'ados qui évolue dans un monde sans adultes. Le problème, c'est que le réalisateur a pris pas mal de libertés, en choisissant des personnages un peu plus vieux, et en les faisant évoluer dans un monde très sombre et violent. Alors les fans de la BD ne s'y retrouveront probablement pas, alors que les novices n'y trouverons pas non plus un grand intérêt. Dommage.

Le synopsis : Leïla, 16 ans, se réveille en retard comme tous les matins. Sauf qu'aujourd'hui, il n'y a personne pour la presser. Où sont ses parents? Elle prend son vélo et traverse son quartier, vide. Tout le monde a disparu. Se pensant l'unique survivante d'une catastrophe inexpliquée, elle finit par croiser quatre autres jeunes: Dodji, Yvan, Camille et Terry. Ensemble, ils vont tenter de comprendre ce qui est arrivé, apprendre à survivre dans leur monde devenu hostile… Mais sont-ils vraiment seuls?

La bande-annonce :