Oscars : Pour Rampling, "peut être que les acteurs noirs ne méritaient pas d'être dans la dernière ligne droite"

  • A
  • A
2411 partages

Charlotte Rampling, nommée aux Oscars, réagit à l'appel au boycott de la cérémonie lancé par le réalisateur américain.

INTERVIEW

Cette année, les Oscars sont secoués par une polémique : pour la deuxième année consécutive, aucun acteur ou actrice noire ne figure dans la sélection. Charlotte Rampling, qui est elle-même nommée à la célèbre cérémonie américaine a estimé sur Europe 1 qu'il s'agissait d'une fausse polémique. 


Mise à jour - Vendredi, Charlotte Rampling s'est expliquée après ses déclarations sur Europe 1 dans une interview à CBS News. "Je regrette que mes propos aient pu être mal interprétés", explique-t-elle. "La diversité est, dans notre industrie, un enjeu important auquel il faut trouver des réponses". 

Du racisme anti-blanc. Spike Lee appelle au boycott de la cérémonie pour protester ? "C'est du racisme anti-blanc", fustige Charlotte Rampling. "Peut être que les acteurs noirs ne méritaient pas d'être dans la dernière ligne droite", rétorque l'actrice, par ailleurs opposée à l'instauration de quotas pour les minorités. "Pourquoi classer les gens ?", s'est-elle interrogée. "Eux, ils se sentent comme une minorité, ils pensent 'nous on est des acteurs noirs et on n'existe pas suffisamment'".

"Etre dans le palmarès, c'est une victoire". A l'affiche de "45 ans" d'Andrew Haigh avec Tom Courtenay, l'actrice de 69 ans incarne Kate, qui célèbre ses 45 années de mariage. Pour elle, cette nomination est avant tout une "reconnaissance", "parce qu'on a œuvré, beaucoup travaillé". "Être dans le palmarès, c'est indéniable, c'est déjà une victoire", explique Charlotte Rampling. "On rentre dans le cercle privé, très select, le grand club du cinéma qui est l'académie des Oscars". Face à elle, Cate Blanchett ("Carol"), Brie Larson ("Room"), Jennifer Lawrence ("Joy") et Saoirse Ronan ("Brooklyn") sont également en compétition.