567 romans annoncés pour la rentrée littéraire d'automne

  • A
  • A
567 romans annoncés pour la rentrée littéraire d'automne
567 romans pour la rentrée littéraire d'automne 2018, c'est un peu moins que l'an dernier, précise "Livres Hebdo".@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

567 romans, dont 381 français, sont attendus en librairie pour la rentrée littéraire d'automne, a rapporté vendredi "Livres Hebdo".

Un total de 567 romans dont 381 français et 186 étrangers sont attendus pour la rentrée littéraire d'automne, selon le décompte effectué vendredi par le magazine spécialisé Livres Hebdo.

"Nouvelle génération d'auteurs". C'est un peu moins que l'an dernier. "Pourtant, a noté Fabrice Piault, rédacteur en chef de Livres Hebdo, les programmes de la rentrée 2018 ne manifestent aucun repli sur les valeurs sûres (...) mais au contraire une ouverture vers de nouveaux territoires et de nouvelles générations d'auteurs". La relève s'illustre par la publication de 94 premiers romans, le niveau le plus élevé depuis 2007.

Des romans très attendus. A côté des incontournables comme Amélie Nothomb (Les prénoms épicènes, Albin Michel, le 23 août) ou Christine Angot (Un tournant de la vie, Flammarion, 29 août), il y a des romans très attendus comme ceux de Maylis de Kerangal (Un monde à portée de main, Gallimard, 16 août), d'Alain Mabanckou (Les cigognes sont immortelles, Seuil, 16 août) ou encore celui du lauréat du Goncourt en 2012, Jérôme Ferrari, qui revient avec A son image (Actes Sud) attendu le 22 août.

On attend aussi avec impatience les romans de Cloé Korman (Midi, Seuil, 16 août), François Bégaudeau (En guerre, Gallimard, 16 août), Guy Boley (Quand Dieu boxait en amateur, Grasset, 29 août), Thomas B. Reverdy (L'hiver du mécontentement, Flammarion, 22 août), Christophe Boltanski (Le guetteur, Stock, 22 août) et Boualem Sansal (Le train d'Erlingen ou la métamorphose de Dieu, Gallimard, 16 août).

Des revenants... La rentrée sera également l'occasion de retrouver Agnès Desarthe (La chance de leur vie, L'Olivier, 16 août), Yasmina Khadra (Khalil, Julliard, 16 août), Nina Bouraoui (Tous les hommes désirent naturellement savoir, JC Lattès, 22 août), Serge Joncour (Chien-loup, Flammarion, 22 août), Adrien Bosc (Capitaine, Stock, 22 août), Laurence Cossé (Nuit sur la neige, Gallimard, 16 août) et Thierry Froger (Les nuits d'Ava, Actes Sud, 22 août).

... et des débutants. Parmi les premiers romans on guettera ceux de Philippe Torreton (Jacques à la guerre, Plon, 23 août), de Thi Thu (Presque une nuit d'été, Rivages, 22 août), d'Anton Beraber (La grande idée, Gallimard, 23 août) ou encore celui du doyen de cette rentrée, Dov Hoenig, qui, à 86 ans, publie Rue du triomphe (Robert Laffont, 16 août).


Et du côté des romans étrangers ? Dans la catégorie des romans étrangers, on attend Salman Rushdie (La maison Golden, Actes Sud, 29 août), Javier Cercas (Le monarque des ombres, Actes Sud, 29 août), J.M. Coetze (L'abattoir de verre, Seuil, 16 août), Vivian Gornick (La femme à part, Rivages, 5 septembre), Jon Kalman Stefansson (Asta, Grasset, 29 août) et Zadie Smith (Swing Time, Gallimard, 16 août).