Un an après son retour, Nokia s'attaque à Samsung et Apple

  • A
  • A
Nokia 8
Nokia a présenté ses nouveaux smartphones lors du Mobile World Congress. © DR
Partagez sur :

Après la sortie d'une réédition du mythique 3310 l'an dernier, Nokia a décidé de s'attaquer à un autre secteur : celui des smartphones haut de gamme. La marque se rêve en concurrent d'Apple et Samsung. 

C'était il y a un an. Nokia profitait du Mobile World Congress, le salon annuel de la téléphonie de Barcelone, pour faire son grand retour dans le monde des smartphones. A l'époque, l'entreprise avait marqué les esprits avec une réédition du mythique 3310. En parallèle, elle avait présenté des mobiles milieu de gamme, mais affichait très clairement son objectif, devenir numéro trois du marché au niveau mondial d'ici cinq ans. En 2018, la marque est de retour à Barcelone, mais avec de nouvelles ambitions. Elle lancera dans les semaines à venir un nouveau modèle, haut de gamme, destiné à concurrencer les iPhone d'Apple et les Galaxy S de Samsung. 

Tout d'un grand

Pour le constructeur, l'arme s'appelle Nokia 8 Sirocco et reprend tout les avantages des plus grands : un grand écran tactile bord à bord occupant la quasi-totalité de la face avant, un processeur ultra-puissant signé Qualcomm, le Snapdragon 835, 6Go de mémoire vive - le même niveau que sur le Galaxy S9+ de Samsung - et un design soigné, assez proche de ce que propose Samsung. Quant à l'écran de 5,5 pouces, il bénéficie de la technologie OLED, habituellement réservée aux grands constructeurs comme Apple, LG ou Samsung et permet donc d'afficher des couleurs plus vives et un meilleur taux de contraste. A l'arrière, un double capteur photo de 12 et 13MPixels développé en partenariat avec Zeiss, une référence dans le monde la photo, a été installé.

Pour le reste, Nokia a choisi une caméra avant de 5MPixels, une batterie de 3.260 mAh et 128Go de mémoire interne. Un capteur d'empreintes digitales, pour faciliter le déverrouillage de l'appareil, a également été placé à l'arrière. Nokia 8 Sirocco devrait rejoindre les rayons à la fin du mois d'avril pour 749 euros. Mais surtout, Nokia a intégré le programme Android One qui assurera un suivi des mises à jour de l'appareil, généralement le point faible des appareils sous Android. De quoi lui offrir un argument supplémentaire face à des concurrents particulièrement coriaces.

Redevenir numéro 3

Nokia espère bénéficier de "la notoriété de sa marque" pour se faire une place sur un marché ultra-concurrentiel où s'affrontent déjà Samsung, Apple, LG, Sony et Huawei. De grandes ambitions portées par les bons résultats de l'année dernière. Grâce à sa réédition du 3310, Nokia est en effet devenu en à peine neuf mois le premier vendeur de "feature phones" (les téléphone basiques, qui ne sont pas des smartphones) au niveau mondial. Pour continuer à surfer sur cette vague, une réédition du 8110, le téléphone coulissant du film Matrix, sera bientôt proposée.

Reste que la place de numéro 3 sera difficilement atteignable. Actuellement, selon les derniers chiffres de l'institut IDC, Samsung domine le marché avec 21,6% des smartphones vendus dans le monde, suivi par Apple (14,7%) et Huawei qui affiche une croissance de près de 10% sur un an avec 10,4% du marché. Au niveau mondial, Nokia n'est même pas encore présent dans le top 5, qui se termine avec les constructeurs chinois Oppo et Xiaomi.