Samsung ne sait plus quoi faire des ses écrans OLED

, modifié à
  • A
  • A
Samsung utilise des écrans OLED sur ses produits. © Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le constructeur sud-coréen a trop anticipé la demande de ses clients et se retrouve avec de nombreux écrans qui ne trouvent pas d'acheteur.

Ecran OLED Samsung, cherche propriétaire. C'est en somme la situation dans laquelle se trouve Samsung depuis quelques semaines. Le constructeur sud-coréen aurait largement anticipé la production d'écrans OLED pour les smartphones, et notamment de l'iPhone X, et ne saurait plus à qui les vendre, rapporte le Nikkei Asian Review. Ces écrans très particuliers sont utilisés par peu de constructeurs.

Des écrans très spécifiques. Les écrans OLED, qui offrent un meilleur taux de contraste, des couleurs plus vives et des noirs plus profonds, sont particulièrement complexes à produire. Seule une poignée de constructeurs, dont Samsung, les maîtrise. Conséquence : ils sont nettement plus chers que les écrans LCD traditionnels. Sur le marché actuel, les dalles OLED sont d'ailleurs réservées aux smartphones les plus haut de gamme (iPhone X, Galaxy Note 8, LG V30...).

Anticipation de la production. Les constructeurs de smartphones qui souhaitent utiliser de tels écrans n'ont eux que peu de possibilités. Pour son iPhone X, Apple est par exemple allé à se fournir chez Samsung. Et le constructeur sud-coréen aurait largement anticipé la production, ce qui lui poserait désormais problème. Même si les ventes de l'iPhone X sont bonnes, comme en témoignent les derniers résultats financiers d'Apple, la marque à la pomme s'attendrait à une légère baisse de la demande au premier semestre et aurait donc décidé de commander un nombre plus réduit d'écrans, selon le Nikkei Asian Review, ce que Samsung n'avait pas anticipé.

Samsung se retrouve donc avec une surproduction d'écrans OLED qu'elle va désormais devoir vendre à un autre constructeur, mais qui sont pour le moment bloqués dans ses stocks.