Qwant subit la plus grosse panne de son histoire

, modifié à
  • A
  • A
qwant 1280
Pendant trois heures mercredi, Qwant a été inutilisable. Image d'illustration. © Capture d'écran
Partagez sur :
Le moteur de recherche, qui assure ne pas utiliser les données personnelles de ses utilisateurs, serait victime de son succès.

Mercredi, le moteur de recherche Qwant a subi la plus grande panne de son histoire, restant inutilisable pendant trois heures. Il est en fait victime de son succès : depuis l'affaire Cambridge Analytica, de nombreux internautes ont décidé d'utiliser ce "petit poucet" français basé à Nice.

Remplacer des serveurs. "Nous avons commencé par constater ce matin quelques problèmes concernant les résultats de recherche, avant de voir le site principal tomber. Dès lors, il a fallu envisager de remplacer certains serveurs physiquement", a indiqué Eric Leandri, PDG de Qwant, sur BFM Business.

Nombre d'utilisateurs multiplié par 2,5. Le contexte récent des derniers jours a joué en faveur du moteur de recherche tricolore. Le scandale Cambridge Analytica, dans lequel Facebook est accusé d'avoir laissé illégalement exploiter les données de millions de clients à des fins politiques, a en effet poussé une partie des internautes à se tourner vers des sites plus respectueux de leurs données personnelles. Qwant, qui met en avant le fait qu'il n'utilise aucune donnée de ses utilisateurs, a ainsi connu une recrudescence du nombre de ses clients. "Ces derniers jours, nos robots d'indexation sont allés bien au-delà de leurs capacités initiales. Ils indexent un milliard et demi de pages par jour, contre environ 200.000 auparavant", a ainsi indiqué Eric Leandri. "En parallèle, la croissance du nombre d'utilisateurs a, elle, été multipliée par 2,5", a-t-il aussi précisé.