Confinement : Netflix réduit son débit pour ne pas surcharger Internet

, modifié à
  • A
  • A
Netflix représente à lui seul un quart du trafic Internet en France. 1:14
Netflix représente à lui seul un quart du trafic Internet en France. © John MACDOUGALL / AFP
Partagez sur :
La plateforme de streaming américaine a conclu un accord avec l'Union européenne : pour un mois, Netflix va réduire son débit sur la bande passante européenne de 25% pour éviter une surcharge du réseau Internet, très sollicité avec le télétravail et l'école à domicile généralisés. Un geste qui se répercute sur les abonnés.

En période de confinement, tout le monde met la main à la pâte pour faciliter le quotidien des citoyens, y compris Netflix. Sur demande de l’Union européenne, la plateforme de streaming a accepté jeudi de réduire son débit de bande passante pour ne pas surcharger le réseau Internet européen. Réseau qui tire la langue avec les millions d’employés en télétravail et d’enfants à domicile. On vous explique ce que ça change pour vous devant votre télé.

Un réflexe à prendre

Bonne nouvelle : ça ne change pas grand-chose. En temps normal, Netflix propose automatiquement la résolution la plus élevée possible pour ses vidéos. À partir d’aujourd’hui, et pour un mois, c’est l’inverse. Netflix affiche par défaut la qualité d’image la plus basse. Mais pas de panique, vous pouvez toujours regarder vos séries et films préférées en HD et même en 4K, à condition d'avoir souscrit à une offre le permettant. Simplement, il faut activer l’option quand vous lancez la vidéo.

Ce petit changement devrait permettre à Netflix de réduire de 25% son débit, selon sa propre estimation, "tout en maintenant un service de qualité pour les abonnés", a souligné un porte-parole de la plateforme. Et comme Netflix représente à lui seul un quart du trafic Internet en France, cela devrait offrir plus de puissance à d’autres usages essentiels en ce moment, notamment les outils de télétravail comme la vidéoconférence ou le partage de fichiers.

Youtube suit, bientôt Amazon et les autres ?

D’autres plateformes pourraient suivre l'exemple de Netflix puisque le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton a appelé mardi tous les fournisseurs de contenus à faire un geste. "Les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus mènent à une hausse de la consommation Internet. Je salue l'action proactive de Netflix pour préserver la fluidité du réseau", a-t-il réagi. Vendredi, Youtube a imité Netflix et passé ses vidéos en définition standard par défaut. D'autres plateformes, comme Amazon Prime, Apple TV+ ou encore MyCanal, pourraient être sollicitées dans les prochains jours. 

Ce geste  vaut aussi pour nous citoyens. Thierry Breton a encouragé les utilisateurs "à faire un usage responsable des activités de loisirs". Il recommande d'utiliser des paramètres qui réduisent la consommation de données, notamment l'utilisation du WiFi, et de "choisir une résolution plus faible pour les contenus, chaque fois que cela est possible". Limiter Netflix c’est aussi permettre à nos mails d’arriver plus vite ou de fluidifier les cours à distance de nos enfants.