CES 2019 : montre électrocardiogramme, tensiomètre… le Français Withings veut des objets connectés "utiles"

, modifié à
  • A
  • A
Withings a présenté ses nouveautés au CES de Las Vegas. © Withings
Partagez sur :

La start-up française spécialisée dans les objets connectés espère se relancer en se recentrant sur la santé.

Terminé les objets connectés gadgets. La start-up française Withings a présenté dimanche, lors du salon CES de Las Vegas, plusieurs montres connectées et un tensiomètre intelligent. Après une période difficile et son rachat par son fondateur l’été dernier, elle espère remonter la pente en proposant des objets qui répondent au besoin des personnes fragiles ou malades et a obtenu plusieurs certifications officielles.

Une montre capable de réaliser un ECG. Première nouveauté, la montre Move ECG, qui permet à son utilisateur d’enregistrer un électrocardiogramme complet afin de détecter les problèmes cardiaques comme la fibrillation auriculaire. Niché sous le boitier de la montre, le capteur peut mesurer ces données en 20 à 30 secondes. Une fois la mesure effectuée, la montre envoie toutes les informations au smartphone grâce à une connexion Bluetooth Low Energy. Son application peut alors analyser le résultat et alerter en cas d’anomalie.

Avec la Move ECG, Withings devient le premier constructeur à proposer une montre capable de réaliser un ECG en France. Si la dernière version de la montre d’Apple, l’Apple Watch Series 4, le permettra également, cette fonction n’est pas encore disponible en France. Surtout, Withings a conservé l’élément qui a fait le succès de ses montres connectées : leur discrétion. La Move ECG ne dispose pas d’écran et intègre de vrais aiguilles ce qui lui permet d’afficher un an d’autonomie.

Un tensiomètre multi-usage. En plus de sa nouvelle montre, Withings commercialisera également dans le courant de l’année un nouveau tensiomètre, le BPM Core. En plus de la mesure de la tension artérielle grâce à son brassard auto-gonflant, il pourra lui aussi réaliser un électrocardiogramme complet et suivre la santé valvulaire grâce à un stéthoscope intégré.

Les prix et les dates de sortie de ces appareils n’ont pas encore été communiqués.