Lecture des panneaux, anticipation des comportements...: des régulateurs de vitesse toujours plus performants

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Les nouveaux régulateurs présentés au Salon de l'automobile de Tokyo pourront notamment être utilisés en ville, et sauront anticiper le mouvement des autres automobilistes. 

C'est l'une des innovations présentées mercredi au Salon de l'automobile de Tokyo. Jusqu'ici plutôt utilisés sur l'autoroute ou sur les voies rapides, les régulateurs de vitesse vont bientôt pouvoir être utilisés en ville, en prenant en compte les particularités de la circulation en agglomération. 

Actuellement, sur autoroutes ou voies rapides, la plupart de ces régulateurs savent s'adapter à la vitesse de la voiture se trouvant devant. Or, cette nouvelle génération de régulateurs va aussi prendre en compte les intersections, et faire ralentir automatiquement le véhicule à l'approche du feu rouge, avant de redémarrer dès que le feu passe au vert. Une innovation proposée par BMW, et qui permet, même en ville, de conduire sans toucher les pédales. 

Le régulateur de vitesse pourra s'adapter au style de conduite du chauffeur

Pour éviter les accidents impliquant d'autres véhicules, il existe aussi des systèmes capables d’anticiper le comportement des autres automobilistes. Par exemple, si un conducteur roule avec son régulateur, et qu'une voiture vient soudainement s'insérer devant lui, la voiture anticipera le mouvement et ralentira toute seule. Honda, qui a présenté cette technologie, a pris en compte le style de conduite européen et explique qu'elle est capable d'anticiper une queue de poisson ou un dépassement par la droite.   

Et les recherches continuent d'avancer chez les différents constructeurs, pour toujours mieux paramétrer ces régulateurs. Hyundai, par exemple, a présenté un régulateur de vitesse qui s’adapte au style de conduite du chauffeur, qui n'a donc plus besoin de fixer une vitesse ou une distance de sécurité. Le système va ainsi lire lui-même les panneaux et doser l’accélérateur et le freinage comme l’aurait fait le conducteur. Ce n’est pas encore la voiture autonome, mais on s’en rapproche.