Automobile : Amazon et Google annoncent de nouveaux accords pour prendre la route

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Amazon et Google ont annoncé plusieurs partenariats afin de s'intégrer dans un nombre plus important de véhicules. Les constructeurs ne veulent pas laisser le champ libre à Tesla.

Des voitures de plus en plus connectées. Entamé lors du salon CES de Las Vegas il y a deux ans, le mouvement se poursuit dans le monde de l'automobile. Rien que cette semaine, Amazon a signé un partenariat avec Audi dans le cadre de la sortie de son futur SUV électrique et Google a annoncé un accord avec Renault Nissan pour intégrer son système d'exploitation dans tous leurs véhicules. D'ici quelques années, il pourrait être courant de parler à sa voiture.

Entrer dans les foyers. Le cadre du partenariat entre Amazon et Audi peut surprendre car il n'apparaît immédiatement comme connecté. Le spécialiste du ecommerce s'est en effet engagé à vendre, puis venir installer chez les particuliers, des bornes de recharge pour le nouveau SUV électrique e-Tro. Les employés en charge de l'installation seront donc mandatés par Amazon. Cette solution va permettre à la firme de Jeff Bezos de s'installer encore un peu plus au domicilie de ses clients, comme il le fait déjà avec ses enceintes connectées Echo. Ces dernières lui permettent de proposer ses services, et donc de favoriser leur usage, en les proposant très simplement grâce à une enceinte à laquelle on peut parler.

Des assistants intelligents partout. Ce n'est pas la première incursion dans l'automobile pour Amazon. Lors du salon CES 2017, il avait annoncé un partenariat avec Ford pour intégrer son assistant intelligent Alexa directement dans les véhicules du constructeur américain. Google, également présent sur ce marché avec Google Assistant, n'est pas en reste. La marque a annoncé mardi un accord avec le groupe Renault-Nissan pour intégrer son système d'exploitation Android - le même que sur les smartphones - dans tous les véhicules du constructeur d'ici 2021. Soit dans à peine plus deux ans. Pour proposer une interface adaptée aux véhicules, c'est une version adaptée d'Android qui sera proposée aux conducteurs et aux passagers, baptisés Android Auto. Mais comme les smartphones de Google, elle permet d'utiliser l'assistant intelligent Google et de l’interpeller d'un simple 'Ok Google'.

La bataille de la voiture. Outre Google et Amazon, Apple travaille aussi sur le domaine. La marque à la pomme a été la première à proposer une interface adaptée aux véhicules avec CarPlay, intégré dans tous les smartphones iOS et compatible avec la quasi-totalité des modèles de voiture récents. Avec toutes ces technologies et ces accords, les constructeurs historiques de véhicules cherchent à ne pas laisser les mains libres à Tesla, qui produit des voitures électriques ultra-connectées dotées de grands écrans tactiles en guise de console centrale et de nombreuses fonctions reliées aux smartphones.