Vendée Globe : Charlie Dalin est le premier navigateur à franchir la ligne d'arrivée

, modifié à
  • A
  • A
Charlie Dalin
Charlie Dalin est arrivé en premier aux Sables d'Olonne, mais… © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Partagez sur :
Le skipper d'Apivia a été le premier à franchir la ligne d'arrivée au port des Sables d'Olonne, mercredi soir, après plus de 80 jours passés en mer. Mais le navigateur de 36 ans est loin d'être assuré de la victoire finale, en raison des compensations dont bénéficient certains de ses poursuivants.

Charlie Dalin (Apivia) a été le premier à passer la ligne d'arrivée du Vendée Globe mercredi soir après 80 jours, 6 heures, 15 minutes et 47 secondes de mer mais il n'est pourtant pas assuré de remporter la course, deux de ses poursuivants bénéficiant de compensations pour avoir participé à un sauvetage.

Peu après son arrivée, Charlie Dalin s'est dit "heureux d'avoir franchi la ligne en tête", selon des propos relayés par le Vendée Globe. "Ça a été une sacré course, une sacré aventure. Beaucoup d'émotions de passer de seul au monde à tous ces bateaux, ces supporters... Je savais qu'il y aurait du monde mais je me suis fais surprendre par l'accueil !"

Herrmann et Bestaven attendus

Charlie Dalin a bouclé son tour du monde à 20 heures 35 et 47 sec très précises, mais l'Allemand Boris Herrmann (SeaExplorer - Yacht Club de Monaco) dispose de six heures pour couper la ligne afin de devancer Dalin, tandis que le Français Yannick Bestaven (Maître coq IV) a dix heures et quinze minutes de compensation pour faire de même. Ils devraient respectivement arriver en troisième et cinquième position durant la nuit.

"C'est dingue, le finish est juste hallucinant. Là, on ne sait pas qui va gagner et c'est aussi probable, très probable qu'au moment où le premier franchit la ligne, on ne sache toujours pas qui va gagner", explique François Gabart, vainqueur de l'édition 2012-2013.