Un corps repéré dans l'épave de l'avion transportant le footballeur Sala

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'avion transportant le footballeur italo-argentin Emiliano Sala a disparu des écrans radars au large de Guernesey le soir du 21 janvier.

Des images vidéo ont permis de repérer le corps d'un "occupant" dans l'épave de l'avion transportant le footballeur italo-argentin Emiliano Sala et le pilote David Ibbotson, a annoncé lundi le Bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB). Près de deux semaines après sa disparition, l'épave avait été détectée dimanche matin par un navire équipé de sonars, le FPV Morven. Ce bateau avait été déployé par la société Blue Water Recoveries, mandatée par la famille d'Emiliano Sala pour mener des recherches.

Les enquêteurs de l'AAIB, qui menaient leurs propres recherches, ont déployé un bateau, le Geo Ocean III, et utilisé un véhicule sous-marin télécommandé (ROV, Remotely Operated Vehicle) pour explorer les fonds marins. Les images ont montré qu'"un occupant est visible dans l'épave", a indiqué l'AAIB dans un communiqué.

"La plus grande partie de l'avion était là". "L'image montre le côté arrière gauche du fuselage, y compris une partie de l'immatriculation de l'aéronef", a-t-il précisé. Tweetée par l'AAIB, l'image indique une profondeur de 67,7 mètres. L'épave avait été détectée peu de temps après le début des recherches menées conjointement par l'AAIB et les enquêteurs privés de la société Blue Water Recoveries dimanche matin.

Une fois l'appareil repéré par le FPV Morven, les enquêteurs de l'AAIB "ont plongé avec leur véhicule télécommandé, un submersible muni de caméras et de lumières et ils ont confirmé que c'était bien l'avion. Ils ont vu le numéro d'immatriculation", a expliqué David Mearns, dirigeant de la société Blue Water Recoveries, lundi matin à la BBC. "A notre plus grande surprise, la plus grande partie de l'avion était là", a ajouté David Mearns.

Disparu le 21 janvier dernier. Emiliano Sala, 28 ans, et David Ibbotson, son pilote de 59 ans, voyageaient à bord d'un monomoteur Piper Malibu qui a disparu des radars le soir du 21 janvier au-dessus de la Manche, à une vingtaine de kilomètres au nord de l'île anglo-normande de Guernesey. Les deux hommes étaient partis de Nantes, où l'attaquant évoluait jusque-là, et devaient rejoindre Cardiff (pays de Galles), ville du club où il venait d'être transféré contre une somme estimée par la presse à 17 millions d'euros, un record pour le club gallois.

Le contrôle aérien de l'île voisine de Jersey avait indiqué que l'avion et ses deux occupants, qui volaient dans un premier temps à 5.000 pieds, avaient demandé à descendre et évoluaient à 2.300 pieds avant de disparaître des radars.