Tennis : une application permet désormais de trouver un terrain facilement

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La période actuelle est propice à réveiller des envies de jouer au tennis. Pour les joueurs occasionnels qui ne sont pas adhérents dans un club, il peut être compliqué de trouver un terrain disponible. Pour remédier à cela, Frédéric Fouco a créé "Anybuddy", dont il est venu détailler le concept sur Europe 1.
LA FRANCE BOUGE

L'édition 2019 de Roland-Garros a débuté dimanche. Chez certains, cette période peut réveiller des envies d'attraper une raquette et de quitter son canapé pour aller taper des balles sur le court. Mais il n'est pas toujours facile de trouver un terrain disponible, surtout en dernière minute. C'est pourquoi Frédéric Fouco a l'idée de créer l'application "Anybuddy" avec deux de ses amis.

Ils ont notamment constaté que pour les joueurs de tennis occasionnels qui ne sont pas adhérents dans un club, "c'était très compliqué de trouver un terrain disponible à l'heure à laquelle ils voulaient jouer, et surtout de qualité", a-t-il détaillé au micro de Raphaëlle Duchemin sur Europe 1.

"Rendre le tennis plus accessible en levant tous les freins à la pratique"

L'application, qui a pour objectif de "rendre le tennis plus accessible en levant tous les freins à la pratique", est disponible gratuitement. Le système fonctionne par géolocalisation et liste les terrains qui sont disponibles à proximité, à l'heure à laquelle l'utilisateur le souhaite. Ensuite, le joueur n'a plus qu'à choisir entre les différentes options qui lui sont proposés, "à tous les prix". Sur ce point précis, "le club décide de tout" et "Anybuddy" récupère une commission.

>> De 13h à 14h, La France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Au début, cela n'a pas été simple de convaincre les clubs d'adhérer au projet car "il y a une baisse de licenciés depuis quelques années et il faut qu'ils trouvent des moyens de ramener de nouvelles têtes". C'est à Lille que tout a commencé. "Ça a tout de suite cartonné, on a eu beaucoup de demandes et c'est là où tous les autres clubs ont suivi."

"On est en train de se développer sur tous les sports majeurs de raquette"

Désormais, "Anybuddy" permet de réserver des terrains de tennis à Lille, Paris, Lyon, Bordeaux et Marseille : "Notre objectif est d'être présent sur les dix plus grandes villes françaises d'ici la fin de l'année." "On est en train de se développer sur tous les sports majeurs de raquette", précise par ailleurs Frédéric Fouco. Si 90% de son activité concerne le tennis, "Anybuddy" propose également des offres pour "le badminton, le squash et le padel". Maintenant que vous savez tout ça, il ne reste plus qu'à trouver un partenaire.

Europe 1
Par Grégoire Duhourcau