Roland-Garros : Marco Cecchinato élimine Novak Djokovic et crée la surprise

, modifié à
  • A
  • A
Marco Cecchinato à Roland-Garros (1280x640) Eric FEFERBERG / AFP
Marco Cecchinato a réussi l'exploit d'éliminer Novak Djokovic, mardi, en quarts de finale de Roland-Garros. © Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
L'Italien Marco Cecchinato, seulement 72ème à l'ATP, a réussi l'exploit d'éliminer le Serbe Novak Djokovic, mardi, en quarts de finale de Roland-Garros.

Sensation à Roland-Garros ! L'Italien Marco Cecchinato, invité surprise des quarts de finale du tournoi, a éliminé le vainqueur de l'édition 2016, le Serbe Novak Djokovic, tête de série n°20, en quatre sets (6-3, 7-6[4], 1-6, 7-6[11]) et 3h26' de jeu, à l'issue d'une rencontre aussi décousue que magnifique. En demi-finales, l'Italien retrouvera l'Autrichien Dominic Thiem, qui a sorti l'Allemand Alexander Zverev après un choc à sens unique (6-4, 6-2, 6-1). Cecchinato est le joueur le moins bien classé à atteindre le dernier carré de Roland-Garros depuis 1999 et l'Ukrainien Andreï Medvedev, qui avait été battu en finale par l'Américain André Agassi.

Les maux de Djokovic. Grand favori de cette rencontre (avant le début de ce Roland-Garros, Cecchinato n'avait jamais remporté la moindre rencontre en Grand Chelem !), Djokovic a été rapidement malmené, la faute à son adversaire, qui l'a breaké dès le quatrième jeu pour mener 3-1, mais aussi à un physique défaillant. Le Serbe a commencé par faire des étirements, visiblement en raison de douleurs au cou, avant de se faire manipuler au niveau du tibia droit en fin de troisième set.

Mais c'est surtout au niveau mental que l'ancien n°1 mondial, de retour au plus haut niveau après plusieurs mois difficiles, a failli. Il a manqué trois balles de set dans la deuxième manche pour laisser son adversaire faire la course en tête. Après avoir remporté le troisième set face à un Cecchinato étrangement sorti de son match (avec un point de pénalité en sus pour avoir parlé à son clan), le "Djoker" a ensuite mené 4-1 dans le quatrième set, et a même eu trois balles pour mener 5-1. Mais, alors que tout le monde pensait assister à un cinquième set, Cecchinato s'est réveillé et a poussé son célèbre adversaire au jeu décisif, un jeu décisif qui restera comme l'un des grands moments de ce Roland-Garros 2018, un peu avare en émotions.

Un jeu décisif de feu. Après avoir concédé les trois premiers points, Djokovic a ensuite fait son retard, les joueurs se répondant coup pour coup, balle de match contre balle de set. Ils en trois occasions chacun et le Serbe ne devrait pas oublier de sitôt la balle de set qu'il a eue à 9-8, expédiant un coup droit dans les nuages et hurlant sa rage ensuite envers le public, qui avait cru un peu trop tôt à son goût qu'il allait assister à un cinquième set dans ce match devenu fou.

Et c'est finalement sur une dernière balle lobée que Cecchinato mit fin au débat face à celui dont il fut le sparring-partner de luxe avant le Masters 1000 de Monte-Carlo. Mais vendredi, c'est bien lui qui disputera à Thiem le droit de disputer une finale de Grand Chelem, ce qu'il n'aurait sans doute jamais imaginé quand il a battu le Roumain Marius Copil 10-8 au cinquième set…

Europe 1 est la radio officielle de Roland-Garros ! Découvrez le programme de nos émissions depuis la Porte d'Auteuil