Roland-Garros : le jeune Hugo Gaston réalise l'exploit contre Stan Wawrinka

, modifié à
  • A
  • A
Hugo Gaston Roland-Garros MARTIN BUREAU / AFP
Hugo Gaston a signé une performance majuscule en éliminant Stan Wawrinka. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :
Le Français Hugo Gaston, 20 ans, a réalisé un immense exploit en éliminant Stan Wawrinka en cinq sets (2-6, 6-3, 6-3, 4-6, 6-0), vendredi à Roland-Garros après un combat de plus de 3h. Il affrontera Dominic Thiem, finaliste l'an passé, en huitièmes de finale. 

Quelle sensation ! Hugo Gaston, 20 ans à peine, a signé une performance aussi magnifique qu'inattendue en éliminant Stan Wawrinka en cinq sets (2-6, 6-3, 6-3, 4-6, 6-0), vendredi au troisième tour de Roland-Garros. Incroyable de culot, le jeune Toulousain (239e mondial) a mis au supplice le Suisse, vainqueur de trois Grand Chelem (dont Roland-Garros en 2015), pour l'emporter après un combat d'un peu plus de 3h.

Hugo Gaston, qui participe pour la première fois au tournoi parisien, défiera en huitièmes de finale le n°3 mondial Dominic Thiem, finaliste l'an passé et tout récent vainqueur de l'US Open. 

Gaston plus fort que l'interruption 

La pluie a interrompu la rencontre, programmée sur le court Suzanne-Lenglen, à 2-2 dans le troisième set, pendant deux heures et demie. Mais cela n'a pas déconcentré Gaston : au retour des vestiaires, c'est lui qui a imposé son jeu tout en créativité et en variation pour mener deux manches à une.

Wawrinka, lauréat de Roland-Garros en 2015 et de nouveau finaliste en 2017, est bien revenu à hauteur, mais le petit gabarit français (1,73 m) lui a définitivement donné le tournis dans le set décisif en lui infligeant un implacable 6-0 en moins de trente minutes.

"C'est fou ce qui se passe" 

Avec cet immense exploit, Hugo Gaston devient le joueur le moins bien classé à atteindre les huitièmes de finale à Roland-Garros depuis un autre Français, Arnaud di Pasquale, en 2002. "C'est fou ce qui se passe, vraiment", a souri Gaston, bénéficiaire d'une invitation, sous les acclamations des rares spectateurs autorisés à assister au tournoi en raison de la reprise de la pandémie.

"J'ai essayé de jouer mon jeu, je suis rentré sur le terrain pour gagner, je ne pensais pas forcément gagner, mais j'ai tout fait pour", a poursuivi le timide gaucher. C'est désormais Thiem qui se dresse face à Gaston. Un défi encore plus relevé. "Ca va être une expérience de dingue. Je vais tout donner comme aujourd'hui, on verra bien le résultat, je n'ai rien à perdre, et je vais tout faire pour gagner aussi", a-t-il promis. Gaston est le dernier représentant français dans le tableau masculin.