Roland-Garros : la Polonaise Iga Swiatek, 19 ans, remporte le tournoi féminin !

, modifié à
  • A
  • A
La Polonaise a remporté, à 19 ans, son premier tournoi du Grand Chelem. 1:10
La Polonaise a remporté, à 19 ans, son premier tournoi du Grand Chelem. © AFP
Partagez sur :
Iga Swiatek a créé la surprise en remportant samedi le tournoi de Roland-Garros chez les dames. À 19 ans, la Polonaise est devenue la première joueuse de son pays à décrocher un trophée du Grand Chelem dans l'ère Open.

Un début de carrière majuscule : à 19 ans, Iga Swiatek a remporté samedi son premier titre avec une victoire en finale de Roland-Garros, en battant l'Américaine Sofia Kenin en deux sets (6-4, 6-1). La Polonaise est devenue la première joueuse de son pays à être sacrée lors d'un tournoi du Grand Chelem. Jamais la Pologne n'avait été sacrée à Paris. 

Samedi, sur le court Philippe-Chatrier, Iga Swiatek a imposé sa loi face à une Sofia Kenin, diminuée par une blessure à la cuisse. Après un premier set relativement disputé (6-4), la 54e mondiale a déroulé lors de la deuxième manche, lors de laquelle l'Américaine sacrée à l'Open d'Australie a semblé perdre ses moyens (6-1).

17e mondiale dès lundi

Cette nette victoire conclut une quinzaine de rêve pour la Polonaise, qui n'a pas perdu le moindre set du tournoi. Elle a fait tomber d'entrée la finaliste sortante, la Tchèque Marketa Vondrousova, puis s'est offert la tête de série N.1 Simona Halep en huitièmes de finale. En quart de finale, elle a écarté l'Italienne Martina Trevisan, avant d'éliminer l'Argentine Nadia Podoroska en demi-finale, jeudi. 

Avant cette édition 2020 de Roland-Garros, la jeune Polonaise n'avait atteint qu'une finale sur le circuit WTA, à Lugano, en Suisse, l'année dernière. La joueuse n'avait jamais dépassé les huitièmes de finale en Grand Chelem. Elle deviendra 17e au classement WTA lundi.

"Il y a deux ans, je gagnais un Grand Chelem junior"

"Je suis si heureuse, et si fière, sous les yeux de ma famille…", a réagi la principale intéressée après son sacre. "C'est fou, il y a deux ans je gagnais un Grand Chelem junior et maintenant je suis là ! C'était une finale fantastique."