PSG : recruter Gianluigi Buffon, bonne ou mauvaise idée ?

, modifié à
  • A
  • A
Buffon pourrait retrouver Mbappé à Paris, qu'il avait affronté en Ligue des champions il y a deux ans lors de Juventus-Monaco.
Buffon pourrait retrouver Mbappé à Paris, qu'il avait affronté en Ligue des champions il y a deux ans lors de Juventus-Monaco. © Valéry HACHE/AFP
Partagez sur :
Le club parisien serait tenté d’engager le mythique gardien italien, qui quittera la Juventus ce week-end. Une piste qui ne manque pas de susciter plusieurs interrogations. 
LE DÉBAT

Personne, ou presque, ne s’attendait à une telle opportunité. Le PSG serait sur les rangs pour recruter le légendaire Gianluigi Buffon, selon les médias français et italiens. Le gardien, toujours excellent malgré ses 40 ans, disputera samedi son dernier match avec la Juventus Turin, après 17 ans passés dans le Piémont. L’éventuelle venue de Buffon suscite tout de même des interrogations, alors que le PSG dispose avec Alphonse Areola, âgé de 25 ans, d’un gardien promis à un bel avenir. Alors, "Gigi" serait-il une bonne recrue ? Europe 1 ouvre le débat.

  • Oui, il a du caractère et une expérience qui manquent au PSG
    Par Julien Ricotta, journaliste à Europe1.fr

Même âgé de 40 ans, Gianluigi Buffon reste l’un des meilleurs gardiens au monde. "Gigi" n’a jamais déçu, que ce soit en championnat d’Italie ou en Ligue des champions, et s’est même montré régulièrement décisif avec la Juve. Alphonse Areola a beau être un gardien plein d’avenir, il est encore loin du niveau du légendaire italien. Avec Buffon, le PSG recruterait un gardien de top niveau mondial, capable de faire gagner un match à lui seul, et sans la moindre indemnité de transfert.

Les garanties apportées par l’éventuel recrutement de "Gigi" ne sont cependant pas que sportives. Buffon, c’est également un champion rigoureux à l’extrême et doté d’un mental à toute épreuve. Ça tombe bien : ces deux qualités ont cruellement manqué au PSG cette saison.

Au sein d’un vestiaire rempli d’egos, Buffon apporterait assurément toute son expérience et, encore plus important, son exigence au quotidien. Avec un tel "professeur", les "élèves" parisiens que sont Areola, Kimpembe, Verratti, Rabiot ou Mbappé ne pourraient qu’apprendre et progresser. Pour permettre, enfin, au PSG de franchir un cap.

  • Non, Paris a déjà un gardien performant et peu coûteux
    Par Julien Froment, journaliste à Europe 1

En voulant recruter Gianluigi Buffon, on a bien du mal à saisir le projet du PSG. Il n’est pas question ici de remettre en cause la valeur sportive de "Gigi" qui, malgré 40 printemps au compteur, reste l’un des meilleurs portiers du monde. Mais de se demander plutôt si le PSG a réellement besoin d’un renfort à ce poste. Alphonse Areola, pour sa première année pleine, a été performant ET régulier. Si Paris a l'une des défenses les plus hermétiques d’Europe cette saison, le portier formé au club y est pour quelque chose.

En Ligue des champions, là où le PSG est vraiment mis à l'épreuve, Areola s’est aussi affirmé. Il n’est pas directement impliqué lors des défaites contre le Bayern (3-1) ou lors de la double confrontation du Real Madrid en huitièmes de finale (3-1 ; 1-3). Gianluigi Buffon risque de venir faire de l’ombre, pire, de rétrograder Areola au poste de numéro 2. Un mauvais calcul pour le PSG car Areola est à un an de la fin de son contrat et ce dernier pourrait décider de rester six mois et de s’engager par la suite librement en janvier prochain dans le club qu’il souhaite.

Enfin, Buffon arrivera peut-être libre, mais pas gratuit. La presse transalpine évoque un contrat de deux saisons et un salaire de 7 à 8 millions d’euros. Si le PSG venait à se faire sanctionner  dans le cadre du fair-play financier par l’UEFA, pas sûr qu’il faille mettre cette quinzaine de millions d’euros sur le poste de gardien, tout Buffon qu’il est.