Propos de Lilian Thuram sur le racisme et les blancs : Vikash Dhorasoo "valide tout ce qu'il a dit"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Lilian Thuram a provoqué un début de polémique en estimant dans un journal italien "qu'il y a du racisme dans la culture blanche". Vikash Dhorasoo, interrogé jeudi soir sur Europe 1, a soutenu son ancien coéquipier en Bleus. 
INTERVIEW

Les propos de Lilian Thuram sur le racisme font réagir. Le champion du monde 98, interrogé mercredi par le Corriere dello Sport sur les cris de singe récurrents dans les stades italiens, a estimé "qu'il fallait prendre conscience qu'il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche".

Vikash Dhorasoo, interrogé jeudi soir sur Europe 1, "valide tout ce qu'il a dit". "Il a raison, je valide tout ce qu'il a dit. C'est toute la société française, blanche qui domine le monde. Tous les hauts postes sont occupés par des hommes blancs, qui perpétuent cette domination. Tant qu'on ne change pas ça... Toute ma vie, mes amis noirs et arabes ne trouvaient pas d'appartement, ne rentraient pas en boîte de nuit", a estimé l'ancien milieu de terrain de Lyon et du PSG.

"La société est construite comme ça" 

Lilian Thuram avait été invité à réagir aux cris de singe qui ont visé le week-end dernier l'attaquant belge Romelu Lukaku lors du match de l'Inter Milan à Cagliari, une triste habitude dans les stades italiens. "Il est nécessaire d’avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu’ils croient l’être. De toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison", avait poursuivi l'ancien défenseur. 

Les propos de Lilian Thuram ont provoqué de nombreux réactions, la LICRA allant jusqu'à les condamner dans un communiqué. Vikash Dhorasoo a, au contraire, souscrit à l'intégralité du discours de son ancien coéquipier. "Ce n'est pas vous (les blancs), c'est la société qui est construite comme ça. Il faut arrêter que les blancs dominent à travers le monde. Il y a 12% de blancs dans le monde qui discriminent et qui continuent à exploiter partout les noirs", a estimé l'ancien footballeur. 

"Le racisme anti-blanc n'existe pas"

Vikash Dhorasoo a également estimé que le racisme est un "problème d'éducation". "Ce que (Lilian Thuram) dit est juste, il y a un problème d'éducation en France. Il faut expliquer l'esclavage aux enfants, comment on a déporté des gens,  comment on a justifié cela. On a créé à ce moment-là le racisme, on a décidé qu'une race était inférieure à une autre. Et c'est resté jusqu'à aujourd'hui", a-t-il jugé. "Un noir peut être raciste envers un noir, mais pas envers un blanc. Le racisme anti-blanc n'existe pas, il n'est pas systémique. (…) Le noir n'a jamais colonisé", a conclu Vikash Dhorasoo.