Open d'Australie : quand Monfils s'énerve des conseils évidents d'un médecin en pleine canicule

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après sa défaite contre Novak Djokovic, Gaël Monfils s'est énervé des conseils évidents délivrés par un médecin qu'il avait sollicité, pour lutter contre la chaleur.

Canicule et tennis ne font pas bon ménage. Gaël Monfils a pu le vérifier jeudi, lors de sa défaite contre Novak Djokovic à l'Open d'Australie. Après avoir remporté le premier set, le Français a eu un gros passage à vide physique au début du deuxième set à cause de la température qui approchait les 40 degrés dans la Rod Laver Arena.

"Il m'a rendu fou". "A 6-4, 2-2, je me suis senti lourd, je ne parvenais plus à pousser", a-t-il expliqué. Paraissant au bord du malaise, il s'est plaint à l'arbitre des conditions "inhumaines", puis a fait appel au médecin. "Il n'avait pas de réponse pour moi", a expliqué le Parisien. "Il m'a rendu fou. Il m'a dit 'bois'. Je lui ai répondu 'mais gros, tu crois que je fais quoi ? Donne-moi un truc !' Mais il n'avait rien pour moi, à part me dire de mettre du sel dans l'eau. J'ai juste attendu de retrouver un peu mon souffle mais pendant 40 minutes, j'étais juste mort, il faisait tellement, tellement chaud."

La chaleur, pas une excuse. Ayant récupéré un peu, Monfils, 31 ans, a de nouveau opposé une belle résistance dans le quatrième set, mais sans pouvoir éviter de subir sa 15e défaite contre Djokovic en autant de matches. Le Parisien n'a cependant pas voulu prendre la chaleur comme excuse de sa défaite. "Mis à part mon petit coup de chaud, j'ai eu pas mal de trous d'air. J'ai fait beaucoup d'erreurs et un nombre de doubles fautes incalculable (15). Il ne jouait pas très bien, mais je jouais encore moins bien que lui", a-t-il reconnu.

Europe 1
Par T.LM. avec AFP