Novak Djokovic doit défier son compatriote Miomir Kecmanovic au premier tour de l'Open d'Australie. 1:12
  • Copié
avec AFP , modifié à
Alors que la Fédération australienne de tennis a retardé le tirage au sort de l'Open d'Australie jeudi, celui-ci a finalement pu se dérouler à Melbourne en prenant en compte la participation du numéro un mondial Novak Djokovic. La décision de l'expulsion du pays du Serbe reste toujours en suspens.

Alors que le tirage au sort de l'Open d'Australie , prévu jeudi à Melbourne, avait été retardé, la Fédération australienne de tennis a finalement procédé au tirage en prenant en compte la participation du numéro un mondial Novak Djokovic , toujours menacé d'une expulsion du pays. Si le Serbe obtient l'autorisation de rester sur le territoire, il affronterait son compatriote Miomir Kecmanovic au premier tour de l'Open d'Australie.

Non vacciné contre le Covid, Novak Djokovic est dans l'attente d'une décision du ministre australien de l'Immigration qui jouit d'un pouvoir discrétionnaire pour l'expulser. Une décision de justice rendue lundi autorise le tenant du titre à rester sur le territoire malgré des irrégularités dans la procédure d'obtention de son visa.

Djokovic toujours menacé d'expulsion de l'Australie

La participation de Novak Djokovic, tenant du titre, est menacée par une possible expulsion d'Australie. Le Serbe de 34 ans s'était prévalu à son arrivée à Melbourne le 5 janvier d'une exemption de vaccination contre le Covid-19 due à une contamination en décembre. Les services d'immigration n'avaient cependant pas accepté cette explication, avaient annulé son visa et l'avaient placé en rétention administrative dans l'attente de son expulsion.

Mais un juge a statué en sa faveur le 10 janvier et a ordonné sa libération immédiate . "Djoko" a pu s'entraîner depuis. Le Premier ministre australien Scott Morrison a indiqué jeudi que la décision concernant le visa de Novak Djokovic n'avait pas encore été prise.

Le ministre australien de l'Immigration Alex Hawke avait toutefois fait savoir mardi qu'il envisageait d'annuler à nouveau son visa en faisant usage de ses pouvoirs discrétionnaires. Djokovic a admis mercredi n'avoir pas respecté les règles d'isolement en vigueur en Serbie après sa contamination, et avoir rempli de façon incorrecte son formulaire d'entrée dans le pays.

Une jauge de 50% pour le public à l'Open d'Australie

La capacité d'accueil du public à l'Open d'Australie de tennis, qui débute lundi, sera limitée à 50% en raison d'une hausse du nombre de cas de Covid-19 et des hospitalisations dans la région de Melbourne, a annoncé jeudi le gouvernement de l'Etat de Victoria. "Cette mise à jour des règles pour l'Open d'Australie signifie que le public, les joueurs et le personnel pourront s'attendre à un événement extrêmement sûr", a affirmé la ministre du Tourisme de l'Etat, Jaala Pulford, dans un communiqué.