Mondial de hand : les Françaises, tenantes du titre, surprises d'entrée par la Corée du Sud

, modifié à
  • A
  • A
Les Bleues se sont inclinées face à la Corée du Sud, lors de leur premier match de coupe du monde.
Les Bleues se sont inclinées face à la Corée du Sud, lors de leur premier match de coupe du monde. © AFP
Partagez sur :
C'est la troisième fois d'affilée que les Bleues commencent une grande compétition par une défaite, mais au Mondial-2017 et à l'Euro-2018 elles avaient quand même remporté la médaille d'or. La France devra battre le Brésil pour garder toutes ses chances d'atteindre le tour principal. Cette équipe n'est pas favorite mais peut lui poser des problèmes. 

Les handballeuses françaises, tenantes du titre, ont été surprises par la Corée du Sud dans leur premier match du Mondial, 29 à 27, samedi à Yamaga. C'est la troisième fois d'affilée que les Bleues commencent une grande compétition par une défaite, mais au Mondial-2017 et à l'Euro-2018, elles avaient quand même remporté la médaille d'or. Pour garder toutes ses chances d'atteindre le tour principal et au-delà le dernier carré, la France devra battre le Brésil dimanche, à 7 heures, heure française. Une équipe qui, comme la Corée du Sud, ne fait pas partie des principaux prétendants au podium mais peut lui poser des problèmes.

"Une mauvaise entame, ça devient malheureusement une habitude. Sauf que cette fois le contexte n'est pas le même. Bien sûr on n'est pas éliminé, mais c'est une très mauvaise nouvelle", a reconnu le sélectionneur Olivier Krumbholz.

Des maladresses au tir

Les championnes en titre ont pris le match par le bon bout (4-1) mais ont rapidement été bousculées par la vivacité des Coréennes et pénalisées par des maladresses au tir. Menées de quatre longueurs en deuxième période, les Bleues sont pourtant revenues à hauteur à douze minutes de la fin (22-22), mais ce sont les Asiatiques qui ont donné le coup d'accélérateur décisif dans le dernier quart d'heure.

Grâce Zaadi a été la meilleure buteuse française avec 5 buts, devant Astride Ngouan et Estelle Nzé Minko (4 chacune), mais c'est la Coréenne Ryu, du Paris 92, qui a été la joueuse du match avec 12 buts. "Les matches contre la Corée du Sud sont toujours particuliers. C'est une bonne équipe qui a un style de jeu atypique," a déclaré la meilleure buteuse française. "Nous n'avons pas été assez tranchantes à certains moments. En fin de match, on a eu quelques ballons qui pouvaient nous permettre de revenir, ne serait-ce que pour obtenir le nul mais on n'a pas su le faire." La gardienne de l'équipe de France, Amandine Leynaud, revient sur cette équipe atypique, difficile à jouer. "On a perdu beaucoup de ballons. C'est le jeu qu'elles nous ont proposé qui nous a perturbées."