Ligue des nations : revivez la défaite des Bleus aux Pays-Bas

, modifié à
  • A
  • A
Les Bleus ont subi la loi des Pays-Bas, vendredi soir à Rotterdam.
Les Bleus ont subi la loi des Pays-Bas, vendredi soir à Rotterdam. © JOHN THYS / AFP
Partagez sur :
Les Bleus, hors-sujets de bout en bout, ont été battus par une séduisante équipe néerlandaise (2-0). La qualification pour la phase finale de la Ligue des nations s'éloigne. 
L'ESSENTIEL

Une soirée à oublier. L'équipe de France, inexistante du début à la fin, a été logiquement battue par les Pays-Bas (2-0), vendredi soir à Rotterdam. Wijnaldum (44e) et Depay (90e+5, s.p.) ont inscrit les deux buts néerlandais et relancé le suspense dans le groupe de Ligue des nations. Les Français doivent maintenant espérer une victoire de l'Allemagne, lundi contre les Pays-Bas, pour se qualifier pour la phase finale. 

>> Revivez la rencontre dans les conditions du direct

PAYS-BAS – FRANCE : 2 - 0
But : Wijnaldum (44e), Depay (90e+5, s.p.)

Le point final : les Bleus, totalement dépassés, s'inclinent logiquement aux Pays-Bas (2-0). Depay a parachevé le succès néerlandais avec un but sur penalty d'une magnifique panenka, dans le temps additionnel (90e+5), après une faute bête de Sissoko. L'équipe de France a été dominée toute la rencontre et n'a pratiquement rien montré. Le score aurait même pu être beaucoup plus lourd sans les multiples parades de Lloris. Les Bleus doivent maintenant espérer un succès de l'Allemagne face aux Pays-Bas, lundi, pour se qualifier pour la phase finale de la Ligue des nations. 

Le point à la 85e minute : les Oranje s'amusent. Les Pays-Bas archi-dominent cette fin de match et font tourner la balle, alors que la défense française subit énormément. Les remplacements effectués par Didier Deschamps n'ont rien changé au cours de cette rencontre à sens unique... 

Le point à la 75e minute : merci Lloris ! Le capitaine maintient, à lui seul, la tête des Bleus hors de l'eau. Le gardien français réalise trois énormes parades sur des frappes de Depay en l'espace de quelques minutes (72e, 74e et 75e). Heureusement que Lloris est là, sinon l'addition serait nettement plus salée pour l'équipe de France...

Le point à la 65e minute : les Bleus frôlent la correctionnelle. Les Néerlandais se procurent une énorme occasion sur un centre de Blind pour Dumfries. Le jeune attaquant reprend de la tête, repoussée par Lloris, qui s'interpose une deuxième fois sur la reprise de Dumfries (62e). Didier Deschamps procède à deux changements dans la foulée : Dembélé remplace Giroud et Sissoko prend la place de Matuidi. Suffisant pour enfin dynamiser ces Bleus bien pâles ? 

Le point à la 55e minute : la deuxième période reprend sur les mêmes bases. Les Néerlandais continuent de dominer des Bleus décidément bien décevants pour le moment. N'Golo Kanté a été averti pour un tacle à retardement, symbole des difficultés françaises du soir. 

Le point à la 46e minute : c'est reparti à Rotterdam. Réaction impérative des Bleus. 

Le point à la mi-temps : les Pays-Bas mènent à la pause après une grosse erreur de la défense française (1-0). Sur un centre a priori anodin de la gauche, Nzonzi rate sa tête, qui part en arrière et atterrit dans les pieds de Babel, aux 6 mètres. L'ailier fusille Lloris, qui sort un superbe arrêt, mais ne peut rien sur la reprise qui suit de Wijnaldum, qui marque dans le but vide (44e). Les Bleus ont été largement dominés dans la première demi-heure, avant de sortir la tête de l'eau. Au final, le score est logique à la pause.  

Le point à la 40e minute : du mieux pour les Bleus. L'équipe de France a haussé le ton depuis la demi-heure de jeu et parvient à jouer un cran plus haut. La possession s'est légèrement rééquilibrée, mais les attaquants français ont toujours autant de mal à se montrer dangereux. Les Néerlandais n'arrivent plus à s'approcher des buts de Lloris depuis un bon moment maintenant. 

Le point à la 30e minute : les Bleus résistent. Même si les Pays-Bas dominent clairement, ils ne se procurent pas d'occasion nette pour le moment. La défense français résiste bien, et Pavard se procure même une belle occasion sur corner. Le latéral droit est à la réception à droite de la surface et place une lourde frappe qui passe de peu au-dessus (29e) ! Une frappe de Pavard au second poteau, ça rappelle forcément des souvenirs. 

Le point à la 20e minute : l'équipe de France ne voit pas le ballon. Les Néerlandais ont près de 75% de possession de balle (oui oui !) et continuent de dominer ce début de match. Depay a encore une fois alerté Lloris sur une reprise de volée à l'entrée de la surface, bien captée par Lloris (12e). L'équipe de France ne parvient pas à exister dans le jeu, si ce n'est sur quelques (rares) fulgurances de Mbappé. 

Le point à la 10e minute : les Bleus souffrent. L'équipe de France a failli encaisser un but dès la 2e minute. Depay prend de vitesse Digne et centre en retrait pour Wijnaldum, dont la frappe puissante est repoussée sur sa ligne par Lloris. Les Bleus, nettement dominés dans la possession du ballon, ont cependant répliqué sur contre. Digne centre pour la tête de Griezmann, qui oblige Cilessen à plonger pour capter la balle (10e). A noter que l'équipe de France joue en 4-3-3, avec Matuidi au milieu, et non pas en 4-4-2 comme annoncé initialement. 

Le point au coup d'envoi : et c'est parti ! Les Bleus jouent en blanc ce soir. 

Le point sur l'ambiance : à guichets fermés, 2.500 Français en tribunes. Les Bleus jouent ce soir à Rotterdam, dans le stade qui a vu le sacre tricolore à l'Euro 2000, lors de la légendaire finale face à l'Italie (2-1 but en or). L'enceinte du Feyenoord est à guichets fermés, avec la présence de 2.500 supporters des Bleus. Les fans des Oranje ont déployé un tifo avec un lion néerlandais s'attaquant à un coq. Le ton est donné ! 

Le point sur les compositions : avec Kimpembe, Digne et Nzonzi. L’équipe de France se présente avec un effectif amoindri, sans trois titulaires de la Coupe du monde : Samuel Umtiti, Lucas Hernandez et Paul Pogba, tous trois blessés. Pour les remplacer, Didier Deschamps aligne Presnel Kimpembe, Lucas Digne et Steven Nzonzi. Les Oranje, eux, sont menés par leur capitaine Virgil Van Dijk, le défenseur de Liverpool, et par le Lyonnais Memphis Depay en attaque.

Les 11 de départ :

Pays-Bas : Cillessen - Dumfries, De Ligt, Van Dijk (cap.), Blind -  De Roon, De Jong, Wijnaldum - Bergwijn, Depay, Babel
Sélectionneur : Ronald Koeman

France : Lloris (cap.) - Pavard, Varane, Kimpembe, Digne - Mbappé, Nzonzi, Kanté, Matuidi - Griezmann, Giroud
Sélectionneur : Didier Deschamps

Le point comptable : défaite interdite. C'est simple : les Bleus doivent gagner ou faire nul pour assurer la première place de leur groupe et ainsi se qualifier pour le "Final Four" de la Ligue des nations. Une défaite les placerait en revanche sous la menace des Néerlandais, qui auront encore un match à disputer en Allemagne, lundi.
Le classement actuel : 1. France (7 pts) 2. Pays-Bas (3 pts) 3. Allemagne (1 pt)