Ligue des champions féminine : Lyon terrasse Wolfsburg en finale

, modifié à
  • A
  • A
Les Lyonnaises ont déroulé lors de la deuxième période de la prolongation.
Les Lyonnaises ont déroulé lors de la deuxième période de la prolongation. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Grâce à leur tardive mais nette victoire face à Wolfsburg (4-1 a.p.), les joueuses de l'Olympique lyonnais ont remporté la Ligue des champions pour la troisième année consécutive.

Superbe passe de trois pour les joueuses de l'OL : après 2016 et 2017, les Lyonnaises ont remporté jeudi soir la Ligue des champions aux dépens des Allemandes de Wolfsburg (4-1, après prolongation), jeudi à Kiev. De quoi devenir même, avec cinq couronnes, le club le plus titré de la compétition.

Une prolongation totalement folle. Les filles de Reynald Pedros avaient pourtant concédé l'ouverture du score par Pernille Harder au début de la première période de la prolongation (0-1, 93e). Mais les Lyonnaises, en supériorité numérique après l'exclusion d'Alexandra Popp (94e) ont su résister mentalement pour égaliser rapidement par l'intermédiaire d'Amandine Henry (1-1, 98e), avant de prendre l'avantage dans la foulée avec Eugénie Le Sommer (99e, 2-1). Ada Hegerberg (3-1, 103e) et Camille Abily (116e) ont parachevé le travail pour assurer le sacre du club rhodanien, après les succès de 2011, 2012, 2016 et 2017.

S'ajoutent à ce palmarès continental 12 titres de champion de France (de 2007 à 2018 sans discontinuer !) et sept Coupes de France, en attendant la finale de l'édition 2018 qui l'opposera au PSG le 31 mai.