Ligue 1 : suivez le choc entre Marseille et Lyon en direct sur Europe 1

  • A
  • A
Partagez sur :
En cas de victoire lors de "l'Olympico" dimanche soir, l'OM reléguerait l'OL à six longueurs. Alourdi par le retour de Rudi Garcia à Marseille, ce choc pèse donc aussi pour l'enjeu sportif entre deux candidats au podium séparés de trois points, dimanche pour la 13e journée de Ligue 1.
DIRECT VIDÉO

Alourdi par le retour de Rudi Garcia à Marseille, l'"Olympico" contre Lyon pèse aussi pour l'enjeu sportif entre deux candidats au podium séparés de trois points, dimanche pour la 13e journée de Ligue 1. 

Déjà un tournant? "C'est encore le début de saison, tempère André Villas-Boas, et vu le classement, toutes les équipes resteront en jeu quoi qu'il se passe dans ce 'derby'". Mais "c'est une chance pour nous de mettre un rival direct plus loin de ses objectifs et nous plus proches", reconnaît l'entraîneur de Marseille.

"J'attends la confirmation de l'absence de Depay"

En cas de victoire, l'OM relèguerait l'OL à six longueurs, un vrai "match à six points". Sportivement, cette rencontre rappelle un peu celle du 18 mars 2018, où Marseille avait l'occasion d'assommer Lyon dans la course au podium mais s'était gamellé (3-2), et avait fini quatrième, à un point de la Ligue des champions.

Cet Olympico s'était joué lors de la 30e journée, bien plus près de la ligne d'arrivée. Le but de Memphis Depay à la dernière minute avait fait très mal aux Marseillais, mais le Néerlandais est cette fois absent, pour une contracture. Leader technique forfait ? Villas-Boas redoute le bluff. "J'attends la confirmation de l'absence de Depay, toujours convoqué avec les Pays-Bas", prévient-il, échaudé par "Amiens, qui a utilisé contre nous le coup des absents (défaite 3-1), je ne sais pas si en France ce genre de truc s'utilise beaucoup..."

Marseille n'a battu Lyon qu'une fois en onze confrontations 

Le milieu lyonnais Lucas Tousart lui et bel et bien suspendu, mais l'OL reste sur une série de trois victoires toutes compétitions confondues, alors que l'OM vient seulement de redresser la barre contre Lille (2-1) après deux défaites.

Et Lyon dispose d'un avantage psychologique, car Marseille ne les a battus qu'une fois en onze confrontations depuis 5 ans, en Coupe de France (2-1 a.p.) 2017.

Europe 1
Par Europe 1